Ce robot Yayoi Kusama dans la vitrine de Louis Vuitton est plus vrai que nature

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

MODE - Sur la célèbre 5e avenue de New York, une foule s’attroupe depuis plusieurs jours devant la vitrine du magasin Louis Vuitton : la célèbre artiste japonaise Yayoi Kusama y peint des pois colorés, enfermée derrière la glace. Elle n’a pas bougé de place depuis vendredi 6 janvier.

Et pour cause, il s’agit en réalité d’un robot, plus vrai que nature, créé pour promouvoir la collaboration entre l’artiste contemporaine et la marque de luxe. Derrière la vitre, la Yayoi Kusama robotique cligne des yeux, agite son pinceau et sourit même parfois aux passants, comme vous pouvez le voir dans notre vidéo en tête d’article.

Un autre robot, très similaire mais tout de jaune vêtu, a été vu dans la vitrine de la boutique Louis Vuitton sur la place Vendôme à Paris. Et à Londres, c’est dans le grand magasin Harrods que la fausse Yayoi Kusama a pris ses quartiers.

L’artiste contemporaine de 93 ans est surtout connue pour ses pois colorés, qu’on retrouve un peu partout dans la nouvelle collection de Louis Vuitton, des sacs aux vêtements. C’est la deuxième fois que Yayoi Kusama et la marque collaborent, après une capsule en 2012. Leur nouvelle collection se compose de 400 pièces en édition limitée, disponibles depuis le 5 janvier.

À voir également sur Le HuffPost :

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Lire aussi