Riverdale : Vanessa Morgan, moins bien payée que les acteurs blancs, elle pousse un coup de gueule

Laetitia Reboulleau
·4 min de lecture
© The CW Network
© The CW Network

Alors que de nombreuses personnes dénoncent les violences policières racistes après le meurtre de George Floyd aux États-Unis, des acteurs et actrices ont pris la parole pour affirmer que les conditions de travail pour les personnes racisées sont toujours difficiles, y compris dans le milieu du showbusiness. Vanessa Morgan, l'une des stars de la série Riverdale, a notamment révélé être moins bien payée que les autres membres du casting.

En quelques années, Riverdale s'est imposée comme l'une des séries les plus populaires du petit écran. Diffusé sur la CW aux États-Unis et sur Netflix en France, le show met en scène une bande d'adolescents confrontés à de nombreux meurtres dans leur petite ville, et qui se retrouvent malgré eux à devoir jouer les enquêteurs. Et si le show fait preuve d'une certaine inclusivité en mettant en scène plusieurs personnages gays, lesbiens ou bisexuels, les personnes de couleur, elles, sont trop souvent reléguées au second plan.

Le coup de gueule de Vanessa Morgan

Le casting principal de la saga est en effet majoritairement composé de comédiens blancs. Et alors que son personnage de Toni Topaz a pris beaucoup d'importance depuis deux ans, Vanessa Morgan est toujours nettement moins bien payée que ses camarades. Une injustice qu'elle a décidé de dénoncer sur Twitter, en marge du mouvement Black Lives Matter. En tant que seule actrice principale afro-américaine de la distribution, elle estime – à juste titre – que ces inégalités de salaire sont totalement injustes.

"J'en ai ras-le-bol de la façon dont sont dépeints les Afro-Américains dans les médias, comme des voyous ou des personnes effrayantes voire dangereuses. Je suis fatiguée de nous voir utilisés dans des rôles d'acolytes et de personnages creux, dépendants de nos leaders blancs. Ou encore d'être appelés pour ajouter de la diversité dans le cast et non dans la série. Et tout ça commence par les médias. Je ne me tairai plus désormais", a-t-elle affirmé.

Et alors qu'une internaute pointait du doigt que la jeune femme représentait une double diversité dans le programme – en tant qu'actrice noire et en tant que représentante de la communauté LGBTQA+ – Vanessa Morgan a précisé : "Dommage que je sois la seule actrice régulière noire, mais aussi la moins bien payée." Aujourd'hui, elle en a ras le bol d'être utilisée par la série comme la carte "métisse bisexuelle".

Elle reçoit le soutien de plusieurs de ses co-stars

En dénonçant cette inégalité, la comédienne a reçu le vif soutien de Lily Reinhart, qui joue le rôle de Betty dans Riverdale.

Mais surtout, son témoignage a servi de tremplin pour celui d'Asha Bromfield, qui campait l'une des membres du groupe Josie and the Pussycats dans la série. "Ne me lancez pas sur la façon dont les Pussycats ont été traitées par Riverdale. Nous avions tellement plus à apporter, plutôt que de rester en arrière et d'apporter une touche de culot et d'insolence au scénario..."

Il y a quelques jours, Vanessa Morgan avait déjà poussé un coup de gueule pour défendre Ashleigh Murray, l'interprète de Josie, alors qu'un internaute affirmait que cette dernière avait été "virée de Riverdale" parce qu'elle se comportait comme "une diva". "Tu n'as aucune idée de quoi tu parles", lui avait-elle alors répondu. "J'en ai ras le bol que les femmes noires soient considérées comme des divas parce qu'elles se défendent et se protègent. Peut-être que si les scénaristes auraient plutôt dû écrire pour elle comme ils écrivent pour les personnages blancs."

Et alors que plusieurs de ses fans s'en sont pris au reste du casting de Riverdale, l'interprète de Toni Topaz l'a bien précisé : sa colère n'est pas dirigée à l'encontre de ses partenaires de jeu, qui l'ont toujours soutenue et défendue. Elle est en colère contre les scénaristes, et surtout, contre la production. Au contraire de Samantha Ware, qui a récemment dévoilé avoir été harcelée par Lea Michele sur le tournage de Glee...

A LIRE AUSSI

> Lea Michele accusée de racisme : les fans de Glee sont sous le choc

> Mais pourquoi Jay-Z a-t-il appelé le gouverneur du Minnesota ?

> Beyoncé, Dr Dre, Rihanna... Après la mort de George Floyd, les stars américaines réclament justice