Des rames de RER B et D évacuées en pleine canicule à Paris

TRANSPORT - Alors que la canicule s’intensifie ce lundi 18 juillet sur l’ensemble de l’hexagone, certains utilisateurs du RER ont connu un début de semaine cauchemardesque dans les transports en commun.

Aux alentours de 8h30 du matin, le trafic a été interrompu sur la ligne B (entre les stations Paris Gare du Nord et Châtelet les Halles) et sur la ligne D (entre Paris Gare du Nord et Paris Gare de Lyon) suite à la présence d’individus sur les voies comme le confirme au HuffPost la SNCF. La situation a contraint à l’évacuation de quatre trains du RER B sous le tunnel entre Paris Nord et Châtelet les Halles.

“Les agents terminent l’évacuation des trains à l’arrêt. La reprise progressive du trafic devrait avoir lieu après 13 heures”, précisait également la SNCF, qui conseille d’emprunter “des itinéraires de substitution pour éviter la zone impactée par ces perturbations”, le retour à la normale “prendra du temps” ajoute-t-elle.

Idem pour le compte officiel du RER B, qui estime que le trafic devrait rester interrompu dans les deux sens de circulation entre Paris Nord et Châtelet les Halles jusqu’à 13h00 environ.

Avec la chaleur, une situation devenue intenable

Malheureusement pour les voyageurs, cet incident intervient au beau milieu d’une des journées les plus chaudes à Paris et dans le reste de la France. Coincés dans les tunnels, de nombreux usagers du RER B et D ont fait part sur les réseaux sociaux de leur situation difficile, avec peu ou pas d’eau pour tenir le coup en attendant d’être évacués sous une chaleur étouffante.

Comme en témoigne cette personne sur Twitter au sujet de sa mère coincée sous le tunnel, “la chaleur rentre car les portes sont ouvertes”.

Plusieurs voyageurs et les services du RER ont également fait part de malaises dans les rames du RER B et D sur les réseaux sociaux en attendant les évacuations. “Un malaise à bord, des portes ouvertes en pleine voie. Impossible de garantir la sécurité de tous donc interruption”, justifie le compte du RER B en réponse à un voyageur.

La SNCF, en charge des trains sur les portions concernées précise auprès du HuffPost que l’évacuation des trains à l’arrêt depuis plusieurs heures maintenant prend du temps en raison de l’endroit où les trains se sont stoppés, rendant difficile l’accès pour les agents comme l’évacuation pour les voyageurs.

À voir également sur Le HuffPost: André Manoukian et d’autres artistes fêtent les 10 ans de piano dans les gares

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

LIRE AUSSI:

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles