Rail Baltica : un projet de chemin de fer dans les pays baltes à fort enjeu militaire

Le premier panneau est planté, c'est officiel. Le plus grand pont ferroviaire des pays baltes est entré en construction ce jeudi.

Il fait partie du projet de chemin de fer européen Rail Baltica, qui reliera Varsovie, à Kaunas en Lituanie, Riga en Lettonie, Tallinn en Estonie et devrait même rejoindre Helsinki par Ferry ou par un tunnel.

Un enjeu géopolitique et militaire

Lors de la cérémonie d'ouverture des travaux, la première ministre lituanienne Ingrida Šimonytė a insisté sur l'importance évidemment économique, mais aussi géopolitique et militaire du projet dans le contexte de la guerre en Ukraine.

"Chaque nouveau pont est un nouvel espoir et une nouvelle opportunité, a-t-elle déclaré_, c'est une page qui s'ouvre. C'est un rappel que même en temps de guerre, le monde doit être en quête de créativité et de solutions inventives."_

Les 870 kilomètres de chemin de fer de Rail Baltica devraient permettre d'améliorer la mobilité militaire dans les pays baltes et mieux relier les pays membres de l'Otan.

Un projet européen

Le pont de 1510 mètres de long, qui se dressera 41 mètres au dessus de la rivière Néris, devrait être construit d'ici deux ans et demi. Lecoût estimé est de 64 millions d'euroset financé à 85% par l'Union européenne. Une partie est également prise en charge directement par les pays concernés : la Pologne, la Lituanie, la Lettonie, l'Estonie et la Suède.

Si tout se passe comme prévu, le projet Rail Baltica devrait être complété en 2026.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles