Publicité

Racing-Lille: "J’ai entendu 'mort aux noirs'", des supporteurs du Losc dénoncent des insultes racistes d'autres fans lillois

Si le week-end a été marqué par la sortie du terrain du gardien français de l’AC Milan Mike Maignan, après avoir été la cible de gestes racistes, samedi soir face à Udinese, la France n’a pas été épargnée, elle non plus, par les attaques xénophobes. Ce fut le cas dimanche après-midi à Chambly selon le témoignage de plusieurs supporteurs lillois. Au stade Walter-Luzi, théâtre du 16e de finale de la Coupe de France entre le Racing CF et le Losc (0-1), plusieurs fans des Dogues ont dénoncé des insultes racistes proférées dans le parcage lillois, par d’autres supporteurs du Losc.

"J’ai entendu des 'sale noir''

"Ce soir, dans le parcage lillois, des individus ont tenu des propos racistes qui sont inadmissibles et qui méritent d’être dénoncés. Quelle honte", a tweeté l’un d’entre eux. Un membre de la section des "Dogues de Paris", Ni (@Ni_Losciste sur X) a relayé des témoignages de fans lillois dénonçant des attaques et des gestes racistes: "J’étais contre le parcage, j’ai entendu des "sale noir" au gardien du RCFF, "sale nègre" au petit gardien à la mi-temps, "la France aux Français", "nique Mélenchon", "sale bougnoule" au n°3 du RCFF et j’ai aussi entendu "mort aux noirs."

"Un gardien de neuf ans a été insulté de sale noir"

Ou encore: "Plusieurs individus dont un qui enlève son t-shirt qui a une écriture SS dessus, le gardien du RCF insulté de sale noir. Lors du challenge, un gardien de neuf ans a été insulté de sale noir accompagné d’un: “Va au champ de coton."" Des attaques inadmissibles confirmées par un autre spectateur: "A la mi-temps, un petit groupe d’individus près du deuxième kapo côté gauche parcage a copieusement ciblé les enfants noirs de l’animation de la mi-temps qui passaient devant la tribune, l’un d’eux a lâché un "bleu, blanc, rouge, la France aux Français" au calme. Voilà, c’est très triste que ce témoignage s’ajoute à d’autres et de voir ce genre d’individus débridés dans nos parcages."

Article original publié sur RMC Sport