Publicité

Rachida Dati: Emmanuel Macron loue le "talent" et la "liberté" de la nouvelle ministre de la Culture

Pas de deal entre Emmanuel Macron et Rachida Dati pour son entrée au gouvernement, a assuré lors d'une conférence de presse le locataire de l'Élysée. Ce mardi 16 janvier, le président de la République a salué "l'énergie, le talent et la liberté" de la maire du 7e arrondissement de Paris, nouvelle ministre de la Culture.

Ce sont ces trois éléments qui justifient son arrivée au sein du gouvernement de Gabriel Attal, a plaidé Emmanuel Macron. "Je crois [qu'ils] sont utiles à la culture, à ouvrir des portes et à mettre fin à cette France du 'c'est pas fait pour moi'", a déclaré le président de la République.

La nomination de l'ancienne ministre de la Justice de Nicolas Sarkozy a surpris l'intégralité de la scène politique. Car Rachida Dati a de très nombreuses fois critiqué le camp présidentiel, notamment lors des élections municipales à Paris en 2020.

Ce revirement est-il synonyme de "deal" pour que Rachida Dati devienne candidate de la majorité présidentielle en 2026 et succède à Anne Hidalgo à l'Hôtel de ville? "Nous n'avons pas parlé de Paris, vous aurez du mal à me croire quand je vous dis ça, mais c'est vrai", a assuré Emmanuel Macron.

Le président de la République souhaite toutefois que les électeurs parisiens, lyonnais et marseillais puissent élire leur maire "directement", comme cela se fait dans l'intégralité des communes.

Rachida Dati a été "interloquée"

Rachida Dati elle-même a été "interloquée" par la proposition du président de la République, a-t-elle dit lors de ses vœux aux habitants du 7e arrondissement de Paris, dont elle "veut rester" maire.

"Le président de la République m'a fait l'honneur de me proposer ce ministère. C'est vrai qu'au début, j'ai été interloquée", a reconnu la nouvelle ministre, selon des propos rapportés par l'Agence France presse.

Mais Emmanuel Macron "m'a expliqué ce qu'il attendait de moi, je n'ai pas hésité (...) Quand on a une possibilité de faire les choses, sur des choses qui vous intéressent, sur lesquelles vous vous dites 'je serai capable de changer et d'améliorer les choses', il faut pas hésiter", a-t-elle déclaré.

Article original publié sur BFMTV.com