Quotidien (TMC) : pour Nicolas Bedos, les réseaux sociaux “censurent” les artistes

·1 min de lecture

"Un texte de chagrin, de colère", "un cri du coeur". C'est ainsi que Nicolas Bedos a décrit son texte anti-masques sur Instagram très controversé le mois dernier. Sur le plateau de Quotidien, qui était de retour sur TMC en direct ce lundi 26 octobre, le réalisateur du prochain OSS 117 a assuré qu'il comprenait la polémique, mais qu'il était rassuré que des personnes comprennent qu'il ne conseillait en aucun cas de "fabriquer des morts" ni de ne pas respecter les mesures sanitaires, selon lui. Touché par la disparition de son père Guy Bedos, mort "à cause du confinement et de la solitude imposée", Nicolas Bedos s'est permis d'être politiquement incorrect et est longuement revenu sur ses déclarations.

À lire également

Christophe Dechavanne alerte Nicolas Bedos : "Sans déconner, on peut jouer avec de nombreux feux, mais pas ceux-là"

"C'est un texte excessif, (...) un peu irresponsable. Mais ça pose la question, justement, de la responsabilité d'un ar... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi