"Qu'ils y retournent pour bien lui casser le genou" : Agression de Kheira Hamraoui, nouvelles révélations

BestImage, PSG/Panoramic
BestImage, PSG/Panoramic

C'est un retournement de situation digne des plus grands films d'action. Depuis l'agression de l'ancienne joueuse du Paris Saint-Germain Kheira Hamraoui le 4 novembre 2021, on pensait qu'il serait difficile de mettre la main sur des suspects et pourtant, tout s'est accéléré la semaine dernière. Ce jour-là, la sportive de 32 ans est ramenée en voiture par sa coéquipière en club Aminata Diallo, à son domicile de Chatou (Yvelines). Cette dernière est rapidement suspectée par les enquêteurs de la brigade de répression du banditisme de Versailles, mais elle est finalement relâchée après une longue garde à vue. L'enquête patine et les soupçons se portent sur l'ancien international français, Éric Abidal.

Finalement, cette piste est abandonnée et plus rien pendant des mois... jusqu'à la semaine dernière. Le 14 septembre, 4 hommes sont arrêtés et placés en garde à vue. Deux jours plus tard, Aminata Diallo est de nouveau placée en garde à vue puis mise en examen et placée en détention provisoire. Les autres accusés reconnaissent leur implication dans l'affaire, indiquant avoir agi sur ordre d'un intermédiaire, qui aurait un lien avec la joueuse parisienne. Dans son édition d'hier, le Journal du dimanche révèle certains extraits de l'audition d'un des suspects, et ses propos sont effrayants... "Le petit devait frapper Hamraoui tandis que son pote devait faire semblant...

Lire la suite


À lire aussi

Kheira Hamraoui revient pour la première fois sur son agression : 'J'ai bien cru que j'allais y rester...'
Agression de Kheira Hamraoui : trois nouveaux suspects placés en garde à vue, l'enquête relancée !
Hayet Abidal révèle avoir reçu des messages de Kheira Hamraoui depuis le début de l'affaire !