Questions. Après un an de pandémie, dix énigmes liées au coronavirus demeurent

Le Temps (Lausanne)
·1 min de lecture

En août, Le Temps avait dénombré dix grandes énigmes scientifiques au sujet de l’épidémie de Covid-19. Alors que des variants plus transmissibles que le virus initial sont apparus, le journal suisse fait un nouveau point : où en est la recherche ?

Nous avions listé, en avril dernier, dix questions parmi les plus pressantes liées à la pandémie. Avant de revenir sur le sujet quatre mois plus tard, dans la relative accalmie de l’été. Un an après l’apparition de l’épidémie, il est temps de faire un nouveau point sur ces grandes inconnues du Covid-19. Comment ont évolué les divers consensus scientifiques sur le virus, sa transmissibilité, la maladie ou encore les médicaments ? Les pièces du puzzle s’assemblent petit à petit, mais l’image finale reste encore hors de portée.

À lire aussi: Mystères. Covid-19 : quatre questions toujours sans réponse

1. On ne sait pas comment a commencé l’épidémie

Ce que nous écrivions en août :

Le [coronavirus] Sars-CoV2 est probablement issu de chauves-souris, mais il a dû transiter par un autre animal avant de passer à l’être humain. Cet “hôte intermédiaire” tarde à être identifié.

Ce que les scientifiques disent aujourd’hui :

L’hypothèse privilégiée est toujours que le Sars-CoV2 a émergé chez des chauves-souris en Chine. De nombreux coronavirus circulent chez ces mammifères, dont certains ont déjà provoqué des épidémies chez l’être humain, comme le Sars-CoV-1 en 2002.

Le virus a cependant dû transiter par une autre espèce avant d’acquérir la capacité à infecter les êtres humains. Or la recherche de cet “hôte intermédiaire” est toujours

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :