Publicité

Quelle époque ! - "Ras-le-bol de ces histoires d'héritage", "Marre des Delon", "C'est indécent", "Extrêmement gênant", "Il est incroyablement prétentieux" : l'intervention d'Anthony Delon sur la fin de vie d'Alain Delon agace les internautes

Ce samedi 30 mars 2024, dans "Quelle époque !" sur France 2, Anthony Delon a agacé la Toile en évoquant l'affaire autour de la fin de vie de son père, Alain Delon. Une affaire qui, pour les internautes, revient un peu trop sur la table...

Quelle époque ! : l'intervention d'Anthony Delon agace les internautes

C’est une recette qui marche ! Chaque samedi soir sur France 2, Léa Salamé est aux commandes de "Quelle époque !". Un talk-show qui traite de divers sujets d’actualité. Et pour pimenter l’ambiance, la journaliste est accompagnée de l'indémodable Christophe Dechavanne, et de sa répartie si légendaire.

Vidéo. Découvrez la minute de Léa Salamé

Ce samedi 30 mars 2024, la programmation de "Quelle époque !" était encore bien remplie. Sur le plateau de France 2 étaient invités Anthony Delon, Samuel Le Bihan, Vahina Giocante, l'écrivain et membre de l'Académie française François Sureau, et le criminologue Alain Bauer. Des invités à l'actualité agitée pour certains, comme pour Vahina Giocante qui a récemment bouleversé les téléspectateurs en révélant avoir été victime d'inceste. Le dimanche 24 mars, dans "Sept à Huit" sur TF1, la comédienne a livré un témoignage bouleversant sur la façon dont son père a commis le pire. De son côté, Anthony Delon est, ces derniers mois, au coeur d'une véritable bataille médiatique face à sa demi-soeur, Anouchka Delon, autour de la fin de vie de leur père, le légendaire Alain Delon. Et c'est d'ailleurs ce dernier qui a fait réagir les internautes...

"Marre des Delon !"

C'est en effet pour la sortie de son roman, "Bastingage", qu'Anthony Delon s'est rendu sur le plateau de "Quelle époque !". Et dès les débuts de l'émission, Léa Salamé a mis les pieds dans le plat en faisant un parallèle avec l'histoire fictive du roman, et la vie d'Anthony Delon. Dans son livre, le comédien et écrivain raconte une histoire d'amour, mais aussi l'histoire d'un fils "sous l'emprise de son père, autoritaire et narcissique". Toutefois, Anthony Delon n'a pas été d'accord avec le parallèle fait par la journaliste, et il n'a pas hésité à le dire : "Vous vous trompez, le personnage n’est pas du tout sous l’emprise de son père ! Il a souffert de blessures, mais l’abandon, ce n’est pas une emprise (...) Ça parle de relations toxiques et d’emprise. Mais à la différence d’autres problématiques dont on parle en ce moment, dans cette histoire, il n’y a pas de bourreau, pas de victimes. Il y a deux victimes. Je parle de l’emprise de nos souffrances, de nos blessures. Du père, de la mère, de la vie, de l’enfance" a-t-il lâché avant de remballer Léa Salamé un peu plus fort : "Il n'y a rien de nouveau dans ce que je dis !"

Par ailleurs, Anthony Delon s'est confié sur la disparition subite de sa mère, Nathalie Delon, morte il y a trois ans d'un cancer fulgurant : "Je n'ai pas accepté son départ, c'est vrai" a-t-il confié avant d'être confronté à des images d'archives de ses parents, au temps où ils sont tombés amoureux. Quant à son père, l'iconique Alain Delon, Anthony Delon s'est une fois de plus montré agacé face aux questions de Léa Salamé : "Je l'ai vu il y a quatre jours (...) Il était heureux, il était bien, mais ça va !" Et de réaffirmer au sujet de la guerre "morale" qui l'oppose à sa soeur Anouchka Delon : "Il n'y a pas d'histoires de pognon, je l'ai dit (...) C'est une guerre morale." Puis, Anthony Delon est entré dans les détails sur ses rancoeurs à l'égard d'Anouchka, comme c'est le cas depuis plusieurs semaines maintenant.

Sur la Toile, l'attitude du comédien et écrivain au patronyme célébrissime a pour le moins agacé les internautes, beaucoup l'accusant d'adopter une attitude agressive et "égocentrique". Par ailleurs, d'autres internautes ont déploré la programmation du soir, lassés d'entendre parler du clan Delon et de leurs frictions...

Ce contenu pourrait également vous intéresser.