Publicité

Le Quai d'Orsay déconseille aux Français de se rendre au Liban

Le ministère des Affaires étrangères a mis à jour mardi les conseils aux Français souhaitant se rendre au Liban, indiquant que les séjours dans le pays sont "déconseillés", alors que des affrontements ont éclaté dans le sud du pays entre le Hezbollah et l'armée israélienne.

Le ministère des Affaires étrangères a indiqué mardi 17 octobre qu'il était désormais "déconseillé" pour les Français de se rendre au Liban, dans une mise à jour de ses conseils aux voyageurs sur son site internet.

Cette annonce fait suite à des affrontements depuis plusieurs jours à la frontière sud du Liban entre la milice islamiste Hezbollah, alliée du Hamas, et l'armée israélienne, et intervient alors que des manifestants pro-palestiniens se sont rassemblés devant l'ambassade de France à Beyrouth et ont jeté des pierres contre le bâtiment, après l'explosion dans hôpital de Gaza dont Israël et le Hamas se renvoient la responsabilité. Les manifestants reprochaient à la France de ne pas soutenir les Palestiniens.

"Il est déconseillé aux Français de passage qui envisagent un séjour au Liban de s’y rendre, sauf raison impérative", écrit le Quai d'Orsay.

Le Hezbollah appelle à une "journée de colère"

Les affrontements ont fait une vingtaine de morts côté libanais dans cette zone au contexte sécuritaire tendu, qui était déjà "formellement déconseillée" aux Français par le Quai d'Orsay.

Les États-Unis ont également conseillé à leurs ressortissants de "ne pas voyager" au Liban, du fait de la situation "imprévisible" dans le pays. Washington a par ailleurs autorisé le départ volontaire et temporaire des familles des diplomates de l'ambassade américaine de Beyrouth ainsi que le départ de certains employés.

Après l'explosion dans un hôpital de Gaza qui a fait au moins 200 morts et dont le Hamas et Israël s'accusent mutuellement, le Hezbollah a estimé que c'est l'État hébreu qui en est responsable et a appelé à observer une "journée de colère" ce mercredi.

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - Tensions à la frontière entre Israël et le Liban, les habitants de la région pris au piège