Qu'est-ce que l'Aïd el-Kebir, la fête la plus importante du calendrier musulman ?

·2 min de lecture
L'Aïd el-Kebir, qui commémore le sacrifice d'Abraham, est la fête la plus importante du calendrier islamique.

Ce mardi 20 juillet, les musulmans du monde entier vont célébrer l'Aïd el-Kebir, la fête la plus importante du calendrier islamique. Que commémorent-ils lors de cette fête et quelles sont les traditions ?

Les musulmans de France et du monde entier s'apprêtent à célébrer la plus grande fête de leur calendrier. Ce mardi 20 juillet, ils vont célébrer l'Aïd el-Kebir, également appelée l'Aïd al-Adha, qui signifie la "fête du sacrifice". Cette célébration s'appelle ainsi car elle commémore un épisode recueilli dans le Coran, celui de la soumission d'Abraham à Dieu.

Selon le Coran, le prophète Abraham a reçu dans ses rêves l’ordre divin de sacrifier son fils et se voit donc dans l'obligation de sacrifier son fils Ismaïl pour prouver sa foi. Alors qu'il s'apprêtait à égorger son fils, l'ange Gabriel est intervenu, et a remplacé l'adolescent par un bélier. L'ange Gabriel lui explique alors que Dieu voulait tester sa foi et lui offre ce bélier pour qu'il l'égorge et la partage avec sa famille. Cet épisode symbolise deux notions pour les musulmans : la foi et la miséricorde divine.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

C'est pour cette raison que les croyants commémorent généralement cet événement en sacrifiant un animal tel qu'un mouton, une chèvre ou une vache. La tradition veut que les plus démunis héritent d'un tiers de la viande en guise de partage. 

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Prière, sacrifice puis repas

L'Aïd el-Kebir est une célébration principalement familiale. La tradition de la "fête du sacrifice" veut que la grande prière collective du début de l'Aïd, qui se déroule dans la matinée, précède le sacrifice de l'animal qui est suivi d'un repas. Lors de cette première journée, les fidèles mettent leurs plus beaux habits et multiplient les aumônes et les cadeaux. Si les recettes varient en fonction des origines, le plat principal reste le mouton cuisiné accompagné de couscous et de bien d'autres mets.

Ici, un repas traditionnel musulman lors de l'Aïd el-Kebir au Moyen-Orient.
Ici, un repas traditionnel musulman lors de l'Aïd el-Kebir au Moyen-Orient.

Si l'Aïd el-Kébir dure plusieurs jours, le premier reste le plus important pour les musulmans. C'est d'ailleurs pour cette raison qu'en France l'Aïd al-Adha est souvent fêté le premier jour seulement. Pour se souhaiter une bonne fête de l'Aïd les musulmans se disent "Aïd Moubarak".

Ce contenu peut également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles