Publicité

PSG: "Quand vous restez trop longtemps, on ne voit que vos défauts", Laurent Fournier comprendrait le départ de Mbappé

Ancienne figure du PSG, Laurent Fournier n’a pas échappé à la question sur l’avenir de Kylian Mbappé. Sur le plateau de l’émission Kop Paris, diffusée ce lundi sur BFM Paris, il s’est montré compréhensif quant à un éventuel départ du capitaine des Bleus au Real Madrid, malgré la perte que cela représenterait pour le club de la capitale.

"Ce serait bien pour Mbappé qu’il arrive à gagner cette Ligue des champions"

"Tant mieux pour lui s’il arrive à partir au Real, glisse Fournier. Pour le PSG, c’est dommage de perdre un joueur de la qualité de Mbappé. Après, je trouve que quand vous restez trop longtemps dans un club, on ne voit que vos défauts. En ce moment, on a l’impression que les gens ne voient que les défauts de Kylian Mbappé, qu’il attire le jeu vers lui. Sincèrement, ce serait bien pour le PSG et Mbappé qu’il arrive à gagner cette Ligue des champions et qu’il puisse partir tranquillement".

Il ajoute préférer le joueur "sur le côté gauche que dans l’axe", où il a "beaucoup plus de percussion", avant de prendre la parole sur l’autre sujet épineux du moment au PSG: le possible départ du Parc des Princes, annoncé par Nasser Al-Khelaïfi il y a quelques jours. "On sait ce que l’on veut, on a gâché des années à vouloir acheter le Parc. C’est fini maintenant. On veut bouger du Parc", a annoncé le président du club parisien.

"Je ne vois pas le PSG sans le Parc des Princes"

Ce déménagement potentiel, critiqué par de nombreux supporters, aurait également une saveur particulière pour Laurent Fournier puisqu’il est le premier joueur à avoir eu son jubilé dans le stade du 16e arrondissement, en mai 2000. "Je ne vois pas le PSG sans le Parc des Princes, lâche-t-il. Depuis tant d’années, le PSG a joué au Parc. Sincèrement, quand vous jouez dans des clubs en Province, votre seule envie, c’est de venir à Paris pour jouer au Parc des Princes. C’est un stade qui est magnifique, un peu comme l’étaient Geoffroy-Guichard ou Gerland".

Article original publié sur RMC Sport