Publicité

PSG-Rennes: Omari furieux contre les Parisiens (et Mbappé?) après le coup de sifflet final

La tension régnait sur la pelouse du Parc des Princes après la victoire du PSG face à Rennes (1-0), mercredi en demi-finale de la Coupe de France. Warmed Omari, défenseur rennais, est apparu hors de lui alors que les joueurs des deux camps se saluaient. Le joueur a semblé en vouloir particulièrement à Kylian Mbappé avec lequel il s’était un peu accroché pendant la rencontre. Plusieurs Parisiens (Marquinhos, Hernandez, Kolo Muani) se sont interposés face au Breton qui a mis du temps avant de se calmer.

"Un peu d’énervement"

Le remplaçant rennais Jeanuël Belocian l’a extirpé de la mêlée en le retenant fermement, mais Omari s’est défait de l’étreinte pour retourner vers ses adversaires, en étant suivi de très près par ses partenaires et certains membres du staff visiblement inquiets d’un potentiel dérapage. Arthur Théate l’a raccompagné vers le couloir des vestiaires où la situation est restée tendue.

Interrogé sur les raisons de la colère de son joueur, Julien Stéphan, entraîneur rennais, avoue ne pas avoir tout compris. "Je ne sais pas (ce qu'il s''est passé)", a-t-il confié au micro de beIN Sports. "Un petit peu d'énervement, on va calmer tout ça. Il y avait de la frustration certainement à la fin du match. On va bien récupérer pour dimanche (à Monaco, 17h05, 28e journée de L1)."

Sur le terrain, Omari a vécu une soirée compliquée face à Kylian Mbappé. Déposé sur une première action (achevée par une frappe sur la barre de Mbappé, 12e), le défenseur rennais a ensuite concédé un penalty pour avoir retenu le maillot du champion du monde 2018 dans la surface. Une erreur sans conséquence puisque la frappe du Parisien a été repoussée par Mandanda (37e). Mais quelques minutes plus tard, Omari, encore dépassé par l’attaquant parisien, a contré sa frappe qui a pris son gardien à contre-pied (40e). Pour le seul but de la rencontre, qui envoie Paris en finale contre Lyon, le 25 mai prochain à Lille.

Article original publié sur RMC Sport