Publicité

PSG: "Mbappé n’aime pas la position que Luis Enrique veut lui attribuer", assure Daniel Riolo

La communication de Luis Enrique fait toujours grincer des dents Daniel Riolo. Le journaliste RMC Sport pointe du doigt sa manière d'agir depuis son arrivée sur le banc du PSG, et pas seulement celle en direction avec les médias. Mardi, il a développé son point de vue et son profond agacement sur la manière dont le technicien méprise, selon lui, le public.

"Quand Luis Enrique ne veut rien expliquer, il méprise les gens"

"On ne découvre pas le personnage, on sait qu’il est très égoïste et méprisant", a-t-il déclaré. "Quand je dis ‘avec les médias’, j’insiste toujours sur l’idée que nous ne sommes là que pour être des intermédiaires et que je me fous absolument de savoir s’il me parle bien ou mal. C’est son rapport à la population du football. Ça nous ramènera à la fameuse phrase d’Agnelli, ‘l’avvocato’ (Giovanni, ancien président de la Juventus, NDLR) qui disait qui le foot n’appartenait pas aux joueurs et acteurs du jeu mais à nous le public. C’est un truc qu’il faut comprendre."

"C’est nous qui faisons la notoriété, qui faisons ce que les stars du foot dont ce qu’elles font, c’est nous qui transformons ces gens en stars. C’est l’histoire, notre culture."

"Quand Luis Enrique ne veut rien expliquer ou ne veut pas répondre aux interviews, il méprise les gens", poursuit-il. "Quand il veut pas nous dire: ‘j’ai joué comme ça, j’ai fait ce choix’... Il n’est pas le seul entraîneur à avoir eu cette attitude-là mais tous ont oublié que ce qu’ils sont, leur statut, leur notoriété, ils la doivent à ceux qui les regardent et leur parlent. La moitié de leur fiche de paie, ce sont les droits TV, donc les gens qui sont devant la télé. Il ne peut pas traiter les gens de cette façon et ces gens ne comprennent pas. C’est en ça qu’il m’agace profondément."

Daniel Riolo peste contre ces choix tactiques non expliqués, dont celui de placer Kylian Mbappé comme attaquant de pointe plutôt qu’à gauche. "Il m’a encore agacé dimanche (après le match nul face à Brest) à ne pas répondre, à bricoler son équipe comme il a envie de la bricoler. Ça, il en est libre, il est l’entraîneur, il choisit les positionnements aberrants de Beraldo, ce qu’il a décidé absolument de faire de Mbappé qui d’ailleurs provoquera son départ."

"Contrairement à ce qu’on pense, Mbappé n’aime pas cette position", insiste-t-il. "Comme il est dans sa dernière année au PSG, il ne va pas se plaindre. Il sait qu’il va partir donc il passe là-dessus. Evidemment qu’il n’aime pas cette position que Luis Enrique veut lui attribuer. Qu’il le fasse, c’est un choix d’entraîneur mais que, derrière, il ne veuille rien expliquer jamais et qu’il méprise ceux qui lui posent des questions, c’est parfaitement inadmissible. Et ça n’a rien à voir avec les journalistes, ça a à voir avec vous qui nous écoutez et qui payez des abonnements pour voir les matchs. Je trouve son attitude anormale, méprisante et égoïste."

Article original publié sur RMC Sport