Publicité

PSG: Kylian Mbappé n'est "pas un capitaine", juge Florent Gautreau

Depuis la victoire du PSG sur la pelouse de Marseille (0-2) le week-end dernier, le comportement de Kylian Mbappé interpelle. En effet, après une prestation plus que mitigée, le capitaine du club parisien a cédé sa place à Gonçalo Ramos quelques minutes après l'heure de jeu (64e).

Un nouveau choix de Luis Enrique qui n'a pas plu à Kylian Mbappé. La star française a publié ensuite une photo Instagram laissant entrevoir sa déception de quitter le terrain à ce moment de la rencontre.

"Ça ne marche pas, ce n'est pas un capitaine"

Dans l'After Foot de ce lundi, Florent Gautreau a fait part de sa déception sur le capitanat de Kylian Mbappé au PSG et en équipe de France: "Je suis un peu déçu parce que je l'aime beaucoup. J'ai milité pour qu'il soit capitaine du Paris Saint-Germain et de l'équipe de France. Le seul défaut qu'il avait au départ, c'était cet individualisme et ses objectifs individuels liés au Ballon d'Or. Je pensais, vu qu'il était capitaine, qu'il allait s'ouvrir avec le temps, l'âge et les responsabilités. Avec ce statut, tu es obligé de penser aux autres et de bosser pour eux. T'es le relais du club. Je pensais qu'il allait évoluer, grandir et être plus collectif. Au final, ça ne marche pas et ce n'est pas un capitaine. Ça le sera peut-être plus tard."

galement capitaine en équipe de France, Kylian Mbappé n'a visiblement pas atteint la dimension qu'ont pu avoir d'anciennes légendes de la sélection avec le brassard, selon Florent Gautreau, qui regrette que ce rôle n'ait pas été donné à Antoine Griezmann: "Sur le plan collectif, Michel Platini et Zinédine Zidane étaient des exemples sur l'esprit collectif. Ils étaient respectés par leurs partenaires. J'espérais ça pour Mbappé. En équipe de France, Griezmann aurait été un meilleur choix car c'est un joueur qui pense plus aux autres que Mbappé. Peut-être que Kylian évoluera."

Moins performant depuis le dernier rassemblement de l'équipe de France, Kylian Mbappé aura très rapidement l'occasion d'inverser la tendance en demi-finale de la Coupe de France face à Rennes, avant la réception de Clermont (ce samedi à 21h) et surtout le match aller contre le FC Barcelone en Ligue des champions, le 10 avril prochain.

Article original publié sur RMC Sport