Publicité

PSG: "le football s'est figé", "tacle sauvage", "miracle"… la presse espagnole a craint le pire pour Mbappé

Les supporteurs du PSG et de l’équipe de France ne sont pas les seuls à avoir retenu leur souffle mercredi à la 69e minute du 8e de finale de la Coupe de France face à Brest (3-1). La violente semelle infligée par Lilian Brassier sur la cheville gauche de Kylian Mbappé a mis en alerte les médias espagnols, particulièrement attentifs à tout ce qui touche à la star française. Surtout en cette période cruciale sur son avenir.

"Que se passerait-il si Mbappé était gravement blessé et avait déjà signé pour le Real Madrid?"

En fin de contrat l’été prochain avec Paris, le joueur pourrait enfin rejoindre le Real Madrid, qui le courtise depuis de très nombreuses années. Si le champion du monde 2018 n’a pas encore annoncé sa décision, plusieurs échos laissent entendre qu’il pourrait, cette fois, choisir de s’engager avec les Merengues. Alors voir le joueur allongé au sol puis se relever en grimaçant a fait parcourir quelques frissons dans plusieurs médias espagnols.

"Le football s'est figé un instant: tacle sauvage sur Mbappé qui aurait pu le blesser pendant de longs mois", lance As sur son site. L’émission El Chiringuito, jamais dans la demi-mesure, a consacré une large part de son numéro de mercredi à cette action. Elle a ainsi diffusé la réaction des journalistes à la vue de la rotation à 360° de la cheville de l’attaquant français, tout en dénonçant une "chasse" contre ce dernier. Mbappé s’est finalement relevé et a même conclu la rencontre comme si de rien n’était. Ce qui a provoqué l’ouverture d’un nouveau débat: "nous cherchons à savoir comment Mbappé n’a pas été blessé".

"Un miracle!"

L’émission a surtout posé la question qui a mis en alerte tous les fans du Real: "Que se passerait-il si Mbappé était gravement blessé et avait déjà signé pour le Real Madrid?" La presse basque traite aussi le sujet de manière très factuelle six jours avant le déplacement de la Real Sociedad, équipe de la région, à Paris pour y jouer le huitième de finale aller de la Ligue des champions. Le Diario Vasco considère "comme un miracle que Mbappé ait pu boucler les 90 minutes après cette action".

Article original publié sur RMC Sport