Publicité

PSG-Brest: "Ça va tellement vite en face…", Roy défend Brassier après sa grosse faute sur Mbappé

Un vent de panique a parcouru le Parc des Princes à la 69e minute du huitième de finale de la Coupe de France entre le PSG et Brest (3-1), mercredi. En retard sur un appel de Kylian Mbappé dans le rond central, Lilian Brassier a adressé une très vilaine semelle sur la cheville gauche de l’attaquant français. Le défenseur a logiquement été expulsé pour ce geste qui a fait craindre une blessure du champion du monde 2018. Mais ce dernier s’est relevé et a terminé la rencontre. A l’issue du match, Eric Roy, entraîneur brestois, a balayé l’idée d’un geste intentionnel de son joueur.

"Il a manqué de discernement"

"Je ne pense pas que ce soir un coup de sang", a-t-il déclaré. "Malheureusement, il pense avoir le ballon mais ça va trop vite. Il a manqué de discernement parce qu’il ne doit pas s’engager. Il avait déjà un carton et avait fait une faute cinq minutes (déjà sur Mbappé, NDLR) avant qui était déjà tendancieuse. Je ne vais pas lui jeter la pierre non plus parce que ça va tellement vite en face. Des erreurs de jugement… tu crois avoir le ballon mais tu ne l’as pas."

"Lilian, je le connais, ce n’est pas un méchant garçon", a-t-il ajouté. "Il n’y avait pas du tout une volonté de faire mal. Sur cette action-là, c’est allé trop vite mais, comme je lui ai dit, quand on est comme ça il faut se protéger. Quand on est défenseur, parfois, il ne faut pas entrer dans le duel si tu ne veux pas être éliminé. Il apprend, il reste un jeune défenseur central avec beaucoup d’avenir et de qualités mais il continue d’apprendre à tous les matchs."

Selon les informations de RMC Sport, les premiers examens passés par Mbappé après le coup de sifflet final se sont montrés plutôt rassurants. Mais l’évolution de l’état de santé du joueur – qui grimaçait en quittant le terrain – sera surveillé de très près ce jeudi à six jours du huitième de finale aller de la Ligue des champions contre la Real Sociedad (21h, sur RMC Sport 1).

Article original publié sur RMC Sport