Publicité

PSG: avenir de Mbappé, une recrue en défense centrale, Mukiele... Luis Enrique répond sans détour

À quelques heures seulement de la fin du mercato d'hiver, Luis Enrique ne pouvait pas esquiver les questions des journalistes quant à de possibles mouvements de dernière minute de la part du club parisien. En amont de la rencontre face à Strasbourg pour le compte de la 20e journée de Ligue 1, vendredi à 21 heures, le manager espagnol a fait le point sur les différents dossiers lors d'une conférence de presse.

Toujours pas de réponse de Mbappé quant à son avenir

La réponse de Luis Enrique sur l'avenir de Kylian Mbappé a été on ne peut plus limpide. "Non", en français dans le texte, le capitaine des Bleus n'a pas annoncé son choix quant à son avenir. "Et pas besoin de traduire cette question !", a-t-il ajouté.

Ce jeudi, le quotidien madrilène Marca invite en Une l'attaquant tricolore à donner sa réponse, alors que le feuilleton de sa potentielle arrivée au Real Madrid se fait toujours plus pesant, d'autant plus lors d'une fenêtre du marché des transferts. En fin de contrat en juin, le meilleur buteur de l'histoire du PSG n'aurait, donc, toujours pas livré sa réponse en interne.

Pas de renfort en défense, "à moins d'une surprise de dernière minute"

Interrogé sur les blessures longue durée de Presnel Kimpembe et Milan Skriniar, et la nécessité ou non de se renforcer en défense centrale, Luis Enrique n'a pas non plus laissé de place au doute. Je n'ai pas ma montre avec moi mais le mercato finit dans 'une quinzaine de minutes'. À moins que Luis Campos ne nous fasse une surprise de dernière minute, je ne pense pas, même si le club continue de travailler sur tous les aspects du mercato et qu'il faut toujours se tenir prêt."

Mukiele, toujours pas une priorité

Enfin, le coach espagnol a été questionné sur le cas Nordi Mukiele. Le latéral droit ne dispose pas d'un gros temps de jeu depuis le début de la saison (sept apparitions en Ligue 1). Alors que Luis Enrique demandait lors de son arrivée à être jugé "sur ses actes, non ses paroles", comment considérer la situation de l'ancien joueur de Leipzig ? "Mukiele a peu joué, c'est vrai. Est-ce que cela va changer ? Je ne sais pas. Mes décisions prouvent quels sont mes goûts. J'aime faire du turnover mais c'est vrai qu'il n'y a pas de la place pour tous sur le terrain."

Article original publié sur RMC Sport