Propos de Zemmour sur le régime de Vichy et les Juifs français: pour Sarkozy, "ça fait partie du débat"

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Nicolas Sarkozy arrive à Paris pour une séance de dédicace de son dernier livre, le 2 octobre 2021 - Thomas COEX © 2019 AFP
Nicolas Sarkozy arrive à Paris pour une séance de dédicace de son dernier livre, le 2 octobre 2021 - Thomas COEX © 2019 AFP

Interviewé ce mardi soir sur France 5 dans l'émission C à vous, Nicolas Sarkozy est revenu sur la probable candidature d'Eric Zemmour à la présidentielle.

"À chaque campagne, quand quelqu'un vient troubler le jeu, c'est qu'il n'y a pas de débat sur la table! Eric Zemmour n'est pas la cause mais le symptôme. (...) Quand les gens disent que c’est scandaleux que Zemmour parle, je ne suis pas d’accord", a avancé l'ancien locataire de l'Élysée.

"Ligne rouge"

Il est également revenu sur les propos controversés du polémiste sur le régime de Vichy, qui avait estimé que "le régime de Vichy avait protégé les Juifs français et donné les Juifs étrangers". L'ancien journaliste avait également critiqué la famille Sandler, dont les enfants, victimes de Mohamed Merah, ont leur sépulture en Israël.

"Il y a une chose qu’il a dit et que je ne peux pas accepter, c’est le commentaire sur la famille Sandler. (…) Pour moi, c’est la ligne rouge. Ce qu’il dit sur Vichy, ça fait partie du débat", a jugé l'ancien ministre de l'Intérieur.

Sur notre antenne, l'historien de la Shoah et directeur de recherche au CNRS Laurent Joly a qualifié le 28 septembre dernier les propos d'Eric Zemmour de "totale fake news". "C'est la rhétorique pétainiste qui a été reprise dès les années 50, 60 (...) par la littérature d'extrême droite", a précisé l'auteur de "L’État contre les juifs: Vichy, les nazis et la persécution antisémite."

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles