Procès Depp/Heard: Johnny Depp refuse de payer les 2 millions de dollars qu'il doit à Amber Heard

Procès Depp/Heard: Johnny Depp refuse de payer les 2 millions de dollars qu'il doit à Amber Heard
Amber Heard et Johnny Depp  au tribunal de Fairfax en Virginie, le 29 avril 2022. - Samuel Corum - AFP
Amber Heard et Johnny Depp au tribunal de Fairfax en Virginie, le 29 avril 2022. - Samuel Corum - AFP

Johnny Depp repart à l'offensive contre Amber Heard. L'acteur, qui a obtenu 10 millions de dollars en dommages-intérêts, a fait savoir par ses avocats qu'il refusait de payer à son ex-épouse les dommages-intérêts qu'il lui doit, estimés à 2 millions de dollars en juin dernier au terme d'un très médiatique procès.

En juin dernier, les sept jurés du tribunal de Fairfax (Virginie) avaient jugé que l'avocat de Johnny Depp, Adam Waldman, avait tenu des propos diffamatoires en qualifiant les allégations de violences sexuelles d'Amber Heard de "coup monté" dans le journal Daily Mail en 2020. Johnny Depp avait donc été déclaré coupable de diffamation, et avait été condamné à payer 2 millions de dollars en dommages-intérêts à Amber Heard.

Mais le comédien a depuis déclaré que le jugement rendu était "erroné", estimant que le jury l'avait soutenu "massivement". Malgré "un verdict favorable" à Johnny Depp, "le procès a été marqué par de nombreux problèmes légaux, et [...] certaines décisions sont erronées", a déclaré l'équipe juridique dans un texte publié sur le site Law & Crime Network.

Assurant qu'"aucune preuve de la malveillance de M. Waldman n'avait été montrée au procès", les avocats de Johnny Depp ont indiqué que "M. Waldman travaillait en freelance et que sa conduite ne pouvait en aucun cas être automatiquement imputable à M. Depp." Et les avocats d'ajouter: "Le tribunal devrait revenir sur son jugement de la plainte de Mme Heard [...] et devrait confirmer son jugement en faveur de M. Depp."

Un procès en appel se profile

L'appel de Johnny Depp intervient quelques semaines après une contre-attaque d'Amber Heard, qui a engagé une nouvelle équipe d'avocats pour préparer son procès en appel.

Un porte-parole de l'actrice a fait savoir que l'avocate Elaine Bredehoft, omniprésente pendant les six semaines du procès, s'était retirée. Elle est remplacée par David L. Axelrod et Jay Ward Brown, connus pour avoir défendu avec succès le New York Times lorsque Sarah Palin a attaqué le célèbre quotidien pour diffamation.

"Un nouveau procès implique des avocats différents, surtout lorsque de nouvelles preuves sont découvertes", ont indiqué les avocats de l'actrice dans un communiqué. L'avocat Ben Rottenborn, qui travaille pour Amber Heard depuis le début du procès, reste à ses côtés.

Doutes sur l'identité d'un des jurés

À l'issue d'un procès très médiatique, Amber Heard avait été condamnée à verser 10 millions de dollars à Johnny Depp, qui l'accusait de diffamation pour un article du Washington Post en 2018 dans lequel elle affirmait avoir été victime de "violences domestiques". Amber Heard a obtenu que l'acteur lui verse 2 millions de dollars.

Amber Heard avait d'abord tenté de faire annuler le verdict pour relancer une nouvelle procédure en raison de doutes sur l'identité d'un des jurés. Une demande que la juge Penney Azcarate, qui avait présidé les débats au tribunal de Fairfax, a rejetée le 13 juillet dernier, estimant que l'actrice n'avait pas "subi de préjudice".

Amber Heard avait déjà fait connaître son intention de faire appel fin juin par le biais de son avocate, Elaine Bredehott. Au lendemain du verdict, celle-ci avait par ailleurs indiqué que l'actrice ne pouvait "absolument pas" payer 10 millions de dommages et intérêts à Johnny Depp.

Article original publié sur BFMTV.com