Princesses Aiko et Kako du Japon, les cousines réunies le temps d’un concert

© Jiji Press/ABACA

Jamais encore on ne l’avait vue officiellement à un événement culturel ou sportif sans ses parents. Mais ce samedi 5 novembre 2022, la princesse Aiko du Japon n’était accompagnée ni de son père l’empereur Naruhito ni de sa mère l’impératrice Masako alors qu’elle assistait à un concert de gagaku (des musiques et danses traditionnelles de cour) donné au Palais impérial à Tokyo.

Aiko était en blanc, sa cousine Kako en rouge

L’unique enfant du couple impérial nippon n’était cependant pas seule pour écouter et regarder se produire les artistes du Département de musique de l'Agence de la Maison impériale qui renouaient avec leur concert, après trois ans d’interruption pour cause de pandémie de Covid-19. A ses côtés se trouvait la princesse Kako, la deuxième fille du prince héritier Fumihito d’Akishino et de la princesse Kiko. Toutes deux masquées, la première en blanc, la seconde en rouge, les deux cousines de 20 et 27 ans paraissaient très complices.

Comme l’a indiqué le quotidien japonais «Yomiuri shimbun» dans son édition anglophone, selon des informations fournies par l’Agence de la Maison impériale, la princesse Aiko avait fait une demande pour assister à ce concert, après avoir suivi une conférence sur les arts du spectacle traditionnels dans le cadre de ses études. La jeune femme est actuellement étudiante à l'Université G...


Lire la suite sur ParisMatch