Publicité

Primaires républicaines: Nikki Haley, en grande difficulté face à Donald Trump, maintient sa candidature

Victorieuse ou perdante, elle ne renoncera pas à sa campagne. Nikki Haley, dernière prétendante à l'investiture républicaine pour la présidentielle américaine face à Donald Trump, a indiqué ce mardi 20 février qu'elle maintiendra sa candidature quelle que soit l'issue du scrutin de ce week-end en Caroline du Sud.

"Certains d'entre vous, peut-être une partie d'entre vous, les médias, êtes venus aujourd'hui pour voir si je me retirais de la course. Ce n'est pas le cas", a déclaré la candidate républicaine à Greenville.

Depuis le début des primaires présidentielles du parti républicain, Donald Trump est arrivé en tête dans l'Iowa, le New Hampshire, le Nevada et les Îles Vierges des États-Unis.

Dernière rivale de Trump après le retrait de DeSantis

Ron DeSantis, gouverneur de Floride et un temps désigné comme le principal opposant de l'ancien président américain à l'investiture, a annoncé fin janvier se retirer de la course après être arrivé deuxième au caucus de l'Iowa.

Les résultats du prochain scrutin - qui se déroulera donc ce samedi 24 février en Caroline du Sud - seront particulièrement scrutés. Et pour cause: Nikki Haley y a notamment été gouverneure entre 2011 et 2017 avant d'être nommée ambassadrice des États-Unis à l'ONU par Donald Trump.

L'ancien locataire de la Maison Blanche avait remporté cet État américain lors de la précédente présidentielle américaine, remportée par Joe Biden. Une défaite pour laquelle Donald Trump compte bien prendre sa revanche en novembre 2024.

Article original publié sur BFMTV.com