Publicité

Premier League: Arsenal écrase Sheffield United et maintient la pression sur Liverpool et Manchester City

Arsenal, auteur d'un match frôlant la perfection, a étrillé la lanterne rouge, Sheffield United (6-0), après une première période d'un football total, ce lundi en clôture de la 27e journée du championnat d'Angleterre.

Les hommes de Mikel Arteta, obligés de s'imposer pour rester dans la roue du leader Liverpool et de son dauphin Manchester City, vainqueurs ce week-end, n'ont pas fait de détails sur la pelouse de Sheffield. Après ce large succès qui en fait la meilleure attaque du championnat, Arsenal compte 61 points, à deux longueurs des Reds et à un point des Citizens.

Gabriel Martinelli s'est blessé

Dans cette lutte à trois pour le titre, les Gunners, avec six buteurs différents - Odegaard (5e), Bogle (13e contre son camp), Martinelli (15e), Havertz (25e), Rice (39e) et White (58e) - ont soigné leur différence de buts en profitant de la porosité de la défense des Blades, qui ont encaissé 72 buts depuis le début de la saison.

Les Londoniens, qui recevront leur voisin de Brentford samedi, pourraient prendre provisoirement au moins la tête de la Premier League en cas de succès avant le choc Liverpool-Manchester City dimanche.

Seule ombre au tableau: la blessure du Brésilien Gabriel Martinelli, mais Arteta a pu se consoler en offrant ses premières minutes au Ghanéen Thomas Partey, de retour d'une série de blessures qui l'ont tenu éloigné des terrains depuis octobre.

A 4-0, les supporters de Sheffield ont commencé à déserter leur stade, dépités. Eux qui ont connu des heures de gloire en 134 ans d'existence (champion 1898 et quatre fois vainqueur de la Coupe 1899, 1902, 1915 et 1925), voient grossir la perspective d'une relégation en deuxième division. Après cette 20e défaite, le club du Yorkshire est à onze points du maintien.

Article original publié sur RMC Sport