Publicité

Près de 140 passagers d'un bateau de croisière en quarantaine à cause d'une épidémie de gastro

Il s'agit de la deuxième épidémie survenue au cours d'une croisière depuis le début de l'année selon l'agence sanitaire fédérale américaine.

La croisière a viré au cauchemar. Parties le 11 janvier dernier à bord du bateau de croisière MS Queen Victoria, 139 personnes sont tombées malades à la suite d'une épidémie de gastro-entérite, a rapporté la chaîne américaine CNN jeudi 1er février.

Au total, sur les 2.791 personnes à bord du navire, 123 passagers et 16 membres d'équipage présentaient des symptômes tels que des diarrhées et des vomissements. Selon un communiqué transmis par The Centers for Disease Control and Prevention (CDC), l'agence sanitaire fédérale américaine, l'origine de l'épidémie reste pour l'instant inconnue.

"Un petit nombre de passagers ont signalé des symptômes de maladie gastro-intestinale à bord du Queen Victoria. La compagnie a immédiatement activé ses protocoles de santé et de sécurité renforcés", a déclaré Cunard Cruise Line, propriétaire du navire.

Parti le 11 janvier de Southampton, en Angleterre, le Queen Victoria devait faire plusieurs escales dont une à San Francisco avant de terminer sa croisière à Honolulu (Hawaï) le 12 février.

Mise en place d'une cellule d'isolement

Pour faire face à l'épidémie, la compagnie de croisière a décidé d'isoler les passagers et les membres d'équipage présentant des symptômes. Les procédures de nettoyage et de désinfection ont également été renforcées "conformément au plan de prévention et de réponse à l'épidémie du navire", a indiqué le CDC.

Ce protocole a pour objectif de "garantir le bien-être de tous les invités et de l'équipage à bord", affirme le communiqué, ajoutant que "les mesures ont été efficaces".

Le programme d'assainissement des navires mis en place par le CDC continue de surveiller l'évolution de l'épidémie à distance, notamment en contrôlant le bon respect des procédures d'assainissement et d'intervention du navire explique ABC News.

Selon la chaîne de télévision américaine, il s'agit de la deuxième épidémie survenue lors d'une croisière et signalée par le CDC depuis le début de l'année. Le mois dernier, 100 personnes, dont 92 passagers et huit membres d'équipage, avaient déjà été déclarées malades au cours d'une croisière de la compagnie Celebrity Cruises Celebrity Constellation, qui s'était déroulée du 3 au 12 janvier. Les passagers avaient été contaminés par un norovirus très contagieux responsable de gastro-entérites aiguës.

Selon la CDC, 14 épidémies se sont déclarées sur des navires de croisière en 2023, la plupart causées par des norovirus. Dans cette situation, il revient au personnel médical présent sur le bateau de signaler les cas d'infections gastro-intestinales lorsqu'au moins 2% des personnes présentent des symptômes.

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - Des lentilles de contact intelligentes pour diagnostiquer et traiter le glaucome