Publicité

"Vous pouvez être racistes mais pas sourds": Aya Nakamura répond au collectif identitaire "Les Natifs"

"Y'a pas moyen Aya, ici c'est Paris, pas le marché de Bamako". Une banderole affichant ces propos a été brandie lors d'une action du groupe identitaire d'extrême droite "Les Natifs" le 8 mars dernier à Paris.

Ces propos ont provoqué une vague d'indignation dans le milieu de la musique. L'intéressée, Aya Nakamura, a répondu d'elle-même ce dimanche soir.

"Vous pouvez être racistes mais pas sourds. C'est ça qui vous fait mal! Je deviens un sujet d'État numéro un etc. Mais je vous dois quoi en vrai? Que dalle", s'est agacée la chanteuse sur X.

La chanteuse pressentie pour la cérémonie d'ouverture des Jeux olympiques

Mais pourquoi la chanteuse doit-elle essuyer des commentaires "racistes"? Comme l'a révélé L'Express à la fin du mois dernier, l'artiste pourrait chanter durant la cérémonie d'ouverture des Jeux olympiques de cet été à Paris. Elle pourrait d'ailleurs interprêter des titres d'Édith Piaf.

L'artiste francophone a essuyé un certain nombre d'attaques, mais aussi de soutiens. Ce dimanche soir, plusieurs voix de La France insoumise se sont élevées pour dénoncer les attaques, comme le député Antoine Léaument.

Il a dénoncé les messages de "délinquants racistes" voulant "exclure la chanteuse francophone la plus écoutée dans le monde depuis Édith Piaf".

La chanteuse trouve également des soutiens dans la sphère parisienne, dont le premier adjoint Emmanuel Grégoire. Il a regretté une "attaque ignoble" dirigée contre "une grande artiste qui fait honneur à la France dans le monde".

Article original publié sur BFMTV.com