Pourquoi l'année commence-t-elle le 1er janvier?

·1 min de lecture

Figurez-vous que nous n'avons pas toujours changé d'année le 1er janvier. Sous Charlemagne, l'année commençait à Noël (date d'ailleurs choisie par le souverain pour son sacre impérial en 800). De l'an mil jusqu'au XVe siècle, les pratiques différaient selon les régions : beaucoup changeaient d'année à Pâques, d'autres au 25 mars (ce qui aurait donné la tradition du poisson d'avril). Ce n'est qu'en 1564 que le calendrier sera harmonisé en France, débutant au 1er janvier. La réforme calendaire initiée par le pape Grégoire XIII en 1582 a généralisé cet usage à tout l'Occident.

Lire aussi - Non, la décennie 2010 ne finira pas le 31 décembre 2019

Durant la Révolution et jusqu'en 1806, le jour de l'an était fixé au 1er vendémiaire, ce qui correspondait généralement au 22 septembre. Alors pourquoi cette date-ci? La tradition remonte à l'instauration du calendrier julien, par Jules César donc, en 46 avant Jésus Christ dans l'empire romain.

Retrouvez toutes les antisèches du Journal de Demain ici

Mais il faudra attendre le VIe siècle pour que le 1er janvier fasse son retour : le moine Denys le Petit, qui date la naissance de Jésus Christ au 25 décembre, en a déduit le début de l'ère chrétienne une semaine après, le jour de la circoncision du Christ. Les Chrétiens ont célébré le "Saint Prépuce" le 1er janvier jusqu'en 1974.

 

Abonnez-vous au JDD! Lisez le Journal du Dimanche chaque samedi dès 23h45 sur lejdd.fr et l'application mobile. Recevez le Journal de Demain chaque jour à 18h30...


Lire la suite sur LeJDD