Pourquoi les bébés gigotent de façon spontanée dès la naissance ?

PIXABAY

Les petits mouvements spontanés que font les bébés ont bien une utilité. Il s'agirait d'une première étape vers l'apprentissage des mouvements, selon une récente étude japonaise.

Les jambes qui pédalent dans le vide, les bras qui se tendent brusquement... Ces mouvements répétitifs et spontanés des nourrissons sont longtemps restés un mystère. La recherche avait bien supposé qu'ils avaient une utilité dans le développement de l'enfant, mais sans comprendre réellement leur rôle jusqu'à maintenant. Une équipe de l'Université de Tokyo au Japon s'est aperçue que ces gestes - qui semblent désorganisés - jouent pourtant un rôle dans le développement moteur et sensoriel du bébé.

"Il est difficile de savoir si un mouvement est conscient ou pas. On sait que dès la naissance, certains mouvements ont une origine volontaire, notamment lorsqu'un bébé observe quelque chose", explique le Pr Hoshi Kanazawa, qui publie son analyse dans le journal Proceedings of the National Academy of Sciences (PNAS). "Nous avons voulu observer comment les enfants essayent de bouger et comment ils peuvent ressentir les choses."

Son équipe a d'abord monitoré le mouvement des articulations de 12 nouveau-nés âgés de moins de 10 jours et de 10 enfants de trois mois. Ils ont également utilisé des modèles musculo-squelettiques pour estimer le mouvement des muscles et le développement moteur et sensoriel. Enfin, ils ont observé les corrélations directes entre ces deux données pour observer les mouvements sensorimoteurs.

Chaque bébé développe son propre panel de mouvements

Résultat : les enfants développent tous leurs propres "motifs" de mouvements pour essayer de découvrir leur environnement, guidés par leur curiosité. "Les nourrissons semblent chercher de nouvelles expériences sensorielles et motrices. A trois mois, les gestes qu'ils avaient l'habitude de faire changent, ce qui pourrait être dû à la recherche de nouvelles sensations et de nouveaux mouvements." La curiosité semble être une composante importante, dès ce jeune âge, pour essayer de bouger et de ressentir des choses.

"Nous avons remarqué que les bébés, plutôt que les nourrissons, génèrent une activité musculaire à la [...]

Lire la suite sur sciencesetavenir.fr

A lire aussi