Les pompiers peinent à maîtriser plusieurs incendies au Portugal

Quelque 1500 pompiers tentaient dimanche de venir à bout de trois feux de forêt et de broussailles faisant rage depuis plusieurs jours dans le centre et le nord du Portugal, placé par le gouvernement en "état de contingence" en raison des températures caniculaires.

L'incendie qui s'est embrasé jeudi a ravagé au moins 1500 hectares de végétation et détruit au moins deux habitations, selon la protection civile.

Les incendies des derniers jours ont fait au moins une douzaine de blessés parmi les pompiers et près d'une vingtaine parmi la population, mais la plupart des victimes ont été soignées sur place pour des symptômes d'intoxication ou épuisement.

Un autre brasier mobilisant 450 pompiers faisait rage depuis vendredi non loin de là, dans la commune de Pombal, située elle aussi au confluent des districts de Leiria et Santarém.

Le feu qui s'est déclaré jeudi à Carrazeda de Ansiães, dans la région de Bragança (nord-est), était l'autre point chaud de ce week-end "à haut risque", selon les mots du Premier ministre Antonio Costa, qui a annulé un déplacement au Mozambique pour accompagner la situation au plus près.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles