Pitreries du prince Louis: le débat qui agite les Britanniques

Kate et Louis aux festivités du jubilé le 5 juin 2022 - Frank Augstein - Pool -  AFP
Kate et Louis aux festivités du jubilé le 5 juin 2022 - Frank Augstein - Pool - AFP

Une star est née ce week-end. Le prince Louis, âgé de 4 ans, cinquième dans l'ordre d'accession au trône britannique, a capté l'attention du monde entier pendant une bonne partie du jubilé de son arrière-grand-mère, la reine Elizabeth.

Ses mimiques et expressions d'enthousiasme ou d'ennui, au balcon de Buckingham, jeudi, ou à la tribune lors de la parade, dimanche, ont ravi les photographes et le public. Le succès de leur rejeton, devenu un mème sur les réseaux sociaux, n'a pas échappé aux Cambridge, qui ont commenté mardi sur Instagram:

"Nous avons tous passé un moment incroyable, surtout Louis".

View this post on Instagram

! 🐚🐪

A post shared by Viktorija Burakauskas (@toribur) on Jan 21, 2020 at 8:43am PST

Mais plusieurs jours après ce jubilé historique, le pays se déchire autour d'une question: Kate Middleton est-elle ou non une bonne mère? Une séquence notamment, agite la gent parentale.

"Intenable" pour les uns, ou petit garçon de 4 ans tout ce qu'il y a de plus normal pour les autres, le jeune Louis a en effet mené la vie dure à sa mère, à la tribune de la parade en l'honneur de la reine, dimanche. S'agitant, la faisant taire d'une main sur la bouche, ou lui faisant une grimace... sous les yeux du monde entier, dont bon nombre de parents, soulagés que le petit garçon ne soit pas le leur.

"On connaît tous ce sentiment"

"On connaît tous ce sentiment, Kate", écrit le Daily Mail, qui compile des réactions de parents compréhensifs.

En marge de la vidéo, publiée sur le compte Instagram du magazine people Hello!, certains se demandent ce que va devenir ce garnement une fois adulte. D'autres sont scandalisés par une telle attitude. Mais la plupart le trouvent tordant et saluent le grand calme de Kate. Les experts locaux en parentalité ont aussi un avis sur la question.

Même Jo Frost, Supernanny britannique, qui anime l'émission Extreme parental Guidance, s'en est mêlée, commentant elle aussi sur Instagram: "J'adore la façon dont sa mère s'adresse en public au prince Louis, qui doit écouter et faire ce qu'on lui dit", et validant ainsi les principes d'éducation de Kate.

"Indépendamment de ce que la presse semble avoir retenu, écrit-elle encore dans un autre message sur Instagram, je crois que le petit prince Louis s'est remarquablement bien comporté pendant tout le week-end et cette fanfare spectaculaire", précisant quà table, "la plupart des enfants ne peuvent rester assis sur leur chaise pendant plus de 15 minutes." Elle se dit également "impressionnée" par les talents de parents de Kate et William.

View this post on Instagram

! 🐚🐪

A post shared by Viktorija Burakauskas (@toribur) on Jan 21, 2020 at 8:43am PST

Mercredi, Mike Tindall, ancien joueur de rugby et époux de Zara Philips, l'une des petites-filles de la reine, qui se trouvait derrière le bambin dans la tribune, a apporté quelques éléments pour expliquer l'agitation du jeune Louis. Pour lui, non seulement le spectacle était vraiment très long pour un si jeune enfant, mais ses filles, Mia et Lena, avaient aussi abondamment fourni le prince en bonbons, qui lui ont donné beaucoup d'énergie.

"Louis voulait juste s'amuser. Et mes deux enfants sont toujours espiègles, alors il faut essayer de garder le contrôle. Il y avait beaucoup de bonbons qui circulaient, alors il était dopé au sucre", a-t-il expliqué dans le podcast The Good, The Bad & The Rugby.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles