Moustiques : pourquoi je me fais plus piquer que les autres ?

Non, les moustiques ne sont pas attirés par les personnes qui ont le sang sucré.
Non, les moustiques ne sont pas attirés par les personnes qui ont le sang sucré.

En ce mois d'août où l'on profite des beaux jours et de la chaleur, les moustiques s'invitent très souvent pour gâcher la fête et ces derniers choisissent minutieusement leurs victimes. Vous êtes leur cible ? Il y a une explication.

Pourquoi moi ? En ces périodes de forte chaleur, il est difficile d'échapper aux moustiques. Ces culicidés peuvent nous gâcher des soirées et des nuits entières avec leur bourdonnement très aigu et leurs piqûres qui peuvent démanger plusieurs jours. Vous l'aurez sans doute remarqué, nous ne sommes pas tous égaux face aux moustiques. Dans un groupe de personnes, vous vous êtes déjà forcément aperçu qu'il y a très souvent cet ami, ou peut-être vous-même, qui sert de barrière de protection et fait les frais des moustiques pendant que les autres peuvent profiter sereinement de leur soirée. Si les odeurs, les eaux stagnantes ou encore certaines couleurs des vêtements les attirent, les moustiques ont des proies préférentielles.

Le sang sucré, une légende sans fondement scientifique

On entend souvent que les moustiques sont particulièrement attirés par les personnes qui ont le sang sucré, c'est faux. Cette légende n'a aucun fondement scientifique, les moustique n'ayant pas la capacité de détester la concentration de sucre dans le sang. Mais en revanche, ils détectent très bien les odeurs.

Ce qui attire principalement les moustiques, c'est le gaz que nous expirons par la bouche, le dioxyde de carbone (CO2). Les moustiques peuvent le sentir jusqu’à 10 mètres et c'est le principal facteur qui les appâte. C'est pour cette raison que les personnes qui dégagent plus de CO2 sont des cibles privilégiées des moustiques. Plus vite vous respirez, plus vous émettez de CO2 et plus vous attirez les moustiques.

Les sportifs et les hommes grands sont des cibles

Autrement dit, les personnes qui viennent de faire du sport sont un régal pour les moustiques, ces derniers remarquant particulièrement ce que sent la personne et la chaleur qu'elle dégage. Selon une étude publiée dans le British Medical Journal en 2000, les femmes enceinte sont des proies privilégiées car elles émettent 21% de CO2 de plus qu'un individu lambda. La consommation d'alcool, le surpoids et la température corporelle influent également sur la quantité de gaz carbonique présente dans l'air expiré, ce qui fait de ces catégories de personnes un régal pour les moustiques. Au même titre que plus la personne est grande, plus elle va les attirer le moustique car la quantité de CO2 dégagée est plus importante.

À LIRE AUSSI >> Six conseils pour éviter de se faire piquer par les moustiques

Le groupe sanguin jouerait également. En 2004, une étude japonaise a montré que les personnes appartenant aux groupes sanguins O sont plus susceptibles de se faire piquer par les moustiques tigres que les personnes du groupe sanguin B.

VIDÉO - Moustiques, araignées, tiques : comment reconnaître les différentes piqûres d'insectes ?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles