Publicité

"Une pilule tous les jours" : Carla Bruni n'en a pas fini avec sa maladie, elle explique son quotidien

C'est en octobre 2023 que Carla Bruni a révélé avoir combattu, en secret, un cancer du sein quatre ans plus tôt. Dans le podcast "Allez j'ose!", conduit par Elsa Wolinski, l'épouse de Nicolas Sarkozy est revenue sur sa maladie. Elle a notamment évoqué le traitement qu'elle continue de prendre malgré sa rémission.

C'est en octobre 2023 que Carla Bruni a révélé au grand jour avoir combattu un cancer du sein dans le plus grand des secrets. "Il y a quatre ans j'ai été diagnostiquée d'un cancer du sein. Chirurgie, radiothérapie, hormonothérapie, je parcours le chemin habituel pour traiter ce genre de cancer", avait-elle indiqué au sujet de sa maladie qui remontait alors à 2019. À travers sa prise de parole, et à l'occasion d'Octobre rose, l'épouse de Nicolas Sarkozy avait tenu à faire de la prévention. "Une femme sur huit aura un cancer du sein. Je suis l'une d'entre elles. Je profite donc de ce mois d'octobre rose pour vous livrer un message : Faîtes vos mammographies", a-t-elle insisté. Guérie, la maman de Giulia continue pourtant de suivre une hormonothérapie malgré la fin de son combat contre la maladie.

C'est au micro d'Elsa Wolinski, pour son podcast baptisé Allez j'ose !, que l'ex-première dame s'est confiée plus amplement. "J'ai eu très peur de la mort jusqu'à ce qu'elle siffle à mes oreilles", a-t-elle d'abord reconnu. Puis de préciser donc qu'elle doit suivre pendant "cinq ou sept ans" encore une hormonothérapie avec la prise d'"une pilule tous les jours". "C'est un traitement oncologique qui est fait, en général, pour les cancers hormonodépendants. Ce n'est pas préventif, c'est un médicament actif qui réduit les tumeurs, qui fait disparaître les cellules cancéreuses", a détaillé Carla Bruni-Sarkozy....

Lire la suite


À lire aussi

Hugues Aufray inconsolable face à la mort de sa petite fille : elle a succombé à 40 ans à une triste maladie
Pascale Arbillot (La Peste) évoque son ancien compagnon qui a mis fin à ses jours : "Cette étroitesse d'esprit l'a tué..."
Un ancien gardien du championnat de France a tenté de mettre fin à ses jours