Photo : dix expositions à voir ce printemps

Le festival de Corbeil-Essonne, l’Œil Urbain, met à l'honneur William Klein.
Le festival de Corbeil-Essonne, l’Œil Urbain, met à l'honneur William Klein.

La saison des festivals approche. En attendant l'ouverture des grandes manifestations dédiées à la photographie : du festival La Gacilly aux Rencontres internationales d'Arles, Le Point vous propose une sélection de dix expositions à ne rater sous aucun prétexte.

Plonger dans les marges

Maria Kachaiva, leader des Pionniers du Parti communiste de Crimée, dans le bureau de l’organisation à Simferopol, 2008. © Guillaume Herbaut/ Agence Vu.Pour son dixième anniversaire, le festival L'Œil urbain met les petits plats dans les grands. Lionel Antoni, fondateur de la manifestation, consacre ainsi une belle rétrospective à William Klein en affichant une quinzaine de ses clichés grand format sur les façades des monuments de la ville (grands moulins, hôtel de ville, Halles…). Il met parallèlement en avant douze photographes engagés dans l'exploration des marges. Il faut passer la journée entière à Corbeil pour découvrir chacun de ces travaux. À commencer par celui de Guillaume Herbaut. Engagé depuis vingt ans sur le terrain ukrainien, ce reporteur de 51 ans expose (à la Commanderie Saint-Jean) une sélection de photos qui racontent le conflit en cours au Donbass. On aimerait citer tous les reporteurs sélectionnés. Citons juste John Trotter qui se penche sur la désertification du sud-ouest des États-Unis en raison de l'exploitation excessive de la rivière Colorado. Mais aussi Anthony Micallef, qui a passé trois ans à retrouver les habitants de Marseille contraints de qu [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles