Publicité

"Peut-être même les 100 points de Wilt", Embiid voit Wembanyama battre le record légendaire de Chamberlain

Un match de légende. Joël Embiid a signé une performance éblouissante lors de la victoire de Philadelphie face à San Antonio, ce mardi en NBA (133-123). Face à des Spurs accrocheurs et séduisants, la star des Sixers a claqué 70 points, assortis de 18 rebonds, 5 passes et 1 contre. Le tout en 36 minutes. De quoi effacer des tablettes le record de la franchise détenu jusqu’ici par l’ancien pivot américain Wilt Chamberlain (68 points).

Après la rencontre, le meilleur marqueur de la NBA (36,1 points de moyenne), MVP de la saison précédente, a fait l’éloge de Victor Wembanyama, qu’il affrontait pour la première fois outre-Atlantique. Sur le parquet du Wells Fargo Center, le Français de 20 ans s’est distingué avec 33 points, 7 rebonds, 2 passes et 2 contres en 28 minutes. Une performance haut de gamme pour le rookie francilien, qui tourne à 20,3 points de moyenne depuis son arrivée aux États-Unis (44e meilleur marqueur de la NBA). Il s’agit de son deuxième meilleur total de points après les 38 réussis contre Phoenix début novembre, sachant qu’il est le meilleur contreur de la ligue (3,2) et le 13e rebondeur (10).

"Il a un futur brillant devant lui"

De quoi impressionner Joël Embiid (de dix ans son aîné), qui l’imagine bien exploser tous les compteurs dans les années à venir. Jusqu’à viser le mythique record de 100 points établi par Wilt Chamberlain lors d’un match entre les Warriors de Philadelphie et les Knicks de New York (169-147), en mars 1962 à Hershey (Pennsylvanie). "J’espère que dans quelques années, quand j’aurai arrêté de défendre sur lui, lui aussi viendra battre tous ces records, et peut-être même les 100 points de Wilt, a lâché le natif du Cameroun, qui a décidé de jouer pour Team USA, dans des propos rapportés par Le Parisien. Il est super, il a un futur brillant devant lui. Il a tout: la taille, les qualités. Il posera beaucoup de problèmes quand son corps se sera adapté à la NBA."

En attendant, Wemby et les Spurs traversent une saison difficile et occupent la dernière place de la Conférence ouest, avec 8 victoires et 35 défaites. Ils accueilleront Oklahoma City lors de leur prochain match, dans la nuit de mercredi à jeudi (3h30). Avant de retrouver Joël Embiid et les Sixers le 7 avril prochain, à San Antonio cette fois.

Article original publié sur RMC Sport