Persuadé d'être orphelin depuis ses 8 ans il retrouve sa famille 75 ans plus tard

Envoyé en Australie à l’âge de huit ans, Dorian Reece a grandi se croyant soit rejeté par sa famille soit orphelin. Soixante-quinze ans lui auront été nécessaire pour retrouver sa famille biologique perdue de vue.

Il n’était qu’un tout jeune enfant lorsqu’il a été envoyé en Australie. Dorian Reece a grandi en croyant qu'il était soit indésirable, soit orphelin, endurant une enfance misérable dans un foyer pour garçons, battu et maltraité par des hommes censés prendre soin de lui.

Pourtant, lorsqu'il a finalement rencontré sa famille perdue depuis longtemps après 75 ans, il a découvert que son père avait supplié les autorités de le laisser élever son fils, désirant également être mis en contact avec la mère de Dorian, forcée d'abandonner son fils l’ayant eu hors mariage.

Une nouvelle vie

Dorian fait partie de ces milliers d'enfants britanniques qui, de 1946 à 1970, ont été envoyés à des milliers de kilomètres dans d'anciennes colonies, alors que tous les liens étaient rompus avec leurs familles. Environ 7 000 enfants, pour la plupart âgés de 7 à 10 ans, ont été retirés d'orphelinats anglais et envoyés en Australie, où ils ont été adoptés ou élevés dans des institutions, dont beaucoup ont été négligentes et maltraitantes. Dorian se souvenait avoir vécu dans un orphelinat près de Birmingham dirigé par Father Hudson's Homes, quand lui et ses amis ont appris qu'ils allaient avoir une "nouvelle vie" en Australie. "Je ne (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

Une enfant meurt d'un cancer du sein après un refus de mammographie et une longue errance médicale
Une fillette de 4 ans finit à l'hôpital à cause d'un simple bisou
Une infirmière machiavélique ? Une jeune femme insouciante accusée d'avoir empoisonné un enfant
L'affaire du Grêlé en lien avec la disparition de Marion Wagon ? L'étonnante confidence de l'avocat de la famille
"Très méchant avec les filles" : ces détails troublants sur Salvador Ramos, 18 ans, qui a massacré 19 enfants au Texas

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles