Pendant que vous dormiez. Mario Draghi, Équateur, Guantánamo : les informations de la nuit

Courrier international (Paris)
·1 min de lecture

Mario Draghi a pris les rênes de l’Italie. “Le gouvernement Draghi est né”, titre Corriere della Sera. L’ex-président de la Banque centrale européenne s’est rendu au Palais du Quirinal, vendredi 12 février à 19 heures, pour rencontrer le président italien, Sergio Mattarella. Il lui a communiqué la composition de son nouveau gouvernement : 23 ministres, explique le quotidien, “15 hommes et 8 femmes, plus politiques que techniques”. Le nouveau gouvernement doit être investi ce 13 février. Puis mercredi 17 février, Mario Draghi demandera la confiance du Parlement : à 10 heures, il se présentera au Sénat puis à la Chambre.

Équateur : il y aura un recomptage partiel de l’élection présidentielle. Ce recomptage partiel des bulletins de l’élection présidentielle fait suite à la demande en ce sens des deux candidats en lice pour une place au second tour, a annoncé vendredi l’autorité électorale. Dans le détail, 100 % des votes de la province de Guayas, celle qui compte le plus d’électeurs, seront passés en revue, et 50 % le seront dans 16 provinces, indique El Universo. L’ex-banquier de droite Guillermo Lasso et le leader indigène de gauche Yaku Perez sont au coude à coude à l’issue du premier tour, qui a eu lieu le 7 février dernier, pour pouvoir affronter au second tour Andres Arauz, dauphin de l’ancien président socialiste Rafael Correa (2007-2017).

L’administration Biden dit vouloir fermer la prison de Guantánamo. Le centre de détention de Guantánamo, qui abrite environ 40 prisonniers, sera fermé d’

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :