"Le pays a déjà tellement souffert" : Marine Lorphelin très inquiète pour l'avenir de la France

·1 min de lecture

Dans quelques heures, le Président de la République, Emmanuel Macron dévoilera dans une allocution télévisée les nouvelles mesures prises par le gouvernement afin tenter d'endiguer la deuxième vague de l'épidémie de coronavirus qui frappe la France. Beaucoup avancent la possiblité d'un reconfinement, qui interviendrait deux semaines après la mise en place d'un couvre-feu. Une mesure nécessaire pour certains, alors que les chiffres des nombres de cas positifs et de morts continuent de s'affoler. Depuis quelques semaines, de nombreuses célébrités donnent leur sentiment sur la situation actuelle. C'ets notamment le cas de Marine Lorphelin, plus que légitime pour donner son sentiment sur la situation, elle qui, lors de la première vague, était mobilisée à l'hôpital. La jeune médecin ne cache aujourd'hui pas son inquiétude face à l'avenir de la France. Et de prévenir que la deuxième vague annoncée s'apparentera plus à "un tsunami" avec des conséquences humaines désastreuses…

L'ex-Miss France a reposté un message d'Aviscène, qui se présente sur son compte comme interne en médecine, et qui écrit : "Quasi 3000 patients covid en réa, et + de 500 décès sur les dernières 24h. Meme avec les mesures prises en place ce soir, vu le nombre de Cas + et sachant que les malades deviennent grave avec le temps on risque d’aller vers la cata :/ C’est plus une 2e vague c’est un tsunami." Marine Lorphelin complète, inquiète : "Courage à tous, ce tsunami va engendrer beaucoup de victimes et pas que du (...)

Lire la suite sur le site de Télé 2 semaines

Laeticia Hallyday révèle s'être séparée de Pascal Balland : "C'était plus un pansement"
Mort de Sean Connery : qui est sa compagne Micheline Roquebrune ?
Jenifer rassure ses fans après avoir été testée positive à la Covid-19
Koh-Lanta : Lola a-t-elle eu raison d'offrir son collier d'immunité à Angélique ? Les internautes divisés sur Twitter
Dorian (Koh-Lanta) : sa petite amie se confie sur son retour compliqué en France