Publicité

Paris-Nice: Gaudu abandonne avant la dernière étape, les galères continuent

David Gaudu, deuxième de Paris-Nice l'an dernier, ne prendra pas le départ de la 8e et dernière étape de la 82e édition dimanche à Nice, a annoncé son équipe Groupama-FDJ.

"Des douleurs persistantes, dues à sa chute sur l'étape du Mont Brouilly (mercredi, ndlr), ne permettent pas à David Gaudu de poursuivre Paris-Nice. Le Breton va observer quelques jours de repos et réaliser des investigations complémentaires", a indiqué la formation française.

Cet épisode conclut un Paris-Nice particulièrement maussade pour Gaudu qui a traversé la semaine comme un fantôme, loin du niveau qui lui avait permis de terminer deuxième derrière Tadej Pogacar mais devant Jonas Vingegaard l'an dernier sur la Promenade des Anglais.

Une chute gag et un début de saison inquiétant

Avant la dernière étape, le grimpeur finistérien occupait une anonyme 34e place au classement général, à plus de 36 minutes du maillot jaune. Le leader de Groupama-FDJ s'est uniquement fait remarquer en chutant en pleine montée mercredi après avoir voulu enlever sa surveste, "une erreur de cadet, de minime, voire de benjamin", avait-il déploré.

"Depuis sa chute de mercredi, David Gaudu présente des séquelles musculaires douloureuses qui se sont intensifiées au fil des jours. Aujourd'hui, David n'est pas apte à répéter des efforts à hautes intensités", a commenté le médecin de son équipe Jacky Maillot.

Gaudu traverse, à 27 ans, une passe difficile depuis un an. S'il a sauvé les meubles sur le dernier Tour de France, avec une neuvième place au général, il n'avait pratiquement plus couru depuis à cause d'une série de pépins et avait terminé 2023 sans aucune victoire, une première depuis cinq ans.

Article original publié sur RMC Sport