Les parents d’enfants malades indemnisés selon leur statut vaccinal

·1 min de lecture
La rentrée des classes s'est déroulée ce 2 septembre.

Les parents vaccinés contre le Covid-19 ne seront pas considérés comme cas contact et seront moins indemnisés que les non-vaccinés, révèle « Le Parisien. »

Si son enfant est malade, mieux vaut ne pas être vacciné. Voilà, en résumé, ce que révèle Le Parisien alors que plus de 12 millions d'élèves ont repris le chemin de l'école. Pour une rentrée « la plus normale possible », le protocole sanitaire exige qu'un cas de Covid-19 dans une classe en primaire entraîne sa fermeture, comme en juin. En cas de contamination au collège ou au lycée, seuls les élèves cas contact qui ne sont pas vaccinés devront s'isoler une semaine et suivre les cours à distance.

Le quotidien révèle que, selon les mesures gouvernementales en vigueur, le traitement entre parents vaccinés et non-vaccinés varie. Seuls les parents non-vaccinés pourront être déclarés « cas contact » si leur enfant est contraint à l'isolement : ils pourront ainsi rester à ses côtés pendant les sept jours en touchant 90 % de leur rémunération brute sans délai de carence (voire 100 % selon les conventions collectives). Les parents vaccinés, eux, ne sont plus considérés comme cas contact par la Sécurité sociale depuis une décision du ministère de la Santé fin juillet. C'est là que les choses se compliquent.

À LIRE AUSSI Covid : « Pour protéger les jeunes enfants, il faut vacciner les adultes »

Chômage partiel ou congés payés

Deux cas de figure se présentent. Les parents vaccinés peuvent demander à leur employeur de bénéficier du régime de chômage partiel. Celui-ci peut refuser cette demande et, s'il l'accepte, le parent concerné sera indemnisé à hauteur de 70 % de son sa [...] Lire la suite

Ce contenu peut également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles