Publicité

Parc des Princes: la position de la mairie de Paris après la sortie fracassante d’Al-Khelaïfi

Une sortie fracassante en plein congrès de l’UEFA. Alors que l’instance européenne était réunie à Paris ce jeudi, Nasser Al-Khelaïfi a affirmé vouloir quitter le Parc des Princes. "On sait ce que l’on veut, on a gâché des années à vouloir acheter le Parc. C’est fini maintenant. On veut bouger du Parc", a lancé le président du PSG devant trois médias français, dont RMC Sport.

Après la déclaration de Nasser Al-Khelaïfi ce jeudi midi, la mairie de Paris ne souhaite pas réagir officiellement. L'entourage de l'exécutif parisien rappelle que le bail entre la mairie de Paris et le PSG au sujet du Parc des Princes est jusqu'en 2043.

La mairie veut un retour à la table des négociations

Mardi 6 février, le Conseil de Paris a voté contre une vente du Parc des Princes. Pour la Ville, cela illustre "la volonté des conseillers de la ville". Les proches de la mairie de Paris expliquent aussi qu'une cession du Parc devra obligatoirement passer par un vote du conseil de Paris.

La volonté est toujours un retour à la table des négociations afin de discuter sur l'avenir du Parc des Princes. Autre élément qui sera scruté dans les prochaines semaines, la fin des investissements du PSG dans le développement du Parc des Princes. Côté mairie, on rappelle juste qu'un contrat est en cours d'exécution avec des droits mais aussi des obligations dans la gestion du Parc.

Article original publié sur RMC Sport