Pétroplus : les chances de trouver un repreneur "limitées"

Matignon a affirmé que "les chances de succès" de trouver un repreneur pour le site Petroplus de Petit-Couronne (Seine-Maritime) étaient "limitées", et qu'un "plan social" avait été "évoqué" lundi 4 février au soir à Matignon "dans l'hypothèse où "aucune offre crédible" ne serait trouvée.

"C'est un dossier difficile sur lequel l'Etat s'est beaucoup mobilisé, mais les chances de succès sont limitées. Nous avons évoqué comment serait financé un plan social dans l'hypothèse où le tribunal ne jugerait aucune offre crédible", a déclaré Matignon à la presse à l'issue d'une rencontre entre l'intersyndicale du site et les conseillers du Premier ministre.

Cette rencontre, qui a duré deux heures trente, se tenait à moins de 24 heures de l'expiration du délai pour déposer les offres de reprise de la raffinerie (470 salariés) auprès de l'administrateur.

De son côté, Yvon Scornet, porte-parole de l'intersyndicale, a confirmé, devant la presse, qu'il avait "été discuté du possible plan social (...) La plus grosse discussion a été sur le fait de dire : demain (mardi, ndlr), ce sera peut-être une défaite, donc on va passer à autre chose", a-t-il souligné. "Pour eux, il n'y a pas de proposition qui émerge", a-t-il regretté.

Alors qu'on lui demandait si le gouvernement était dans une optique de plan social, il a répondu "oui". "Le gouvernement a annoncé qu'il discutait actuellement avec Shell", exploitant historique du site, qui avait cédé la raffinerie à Petroplus en 2007, a-t-il ajouté.

Yvon Scornet a toutefois affirmé qu'il y avait selon lui "3 à 4" propositions "encore en (...)style="line-height: 1.5em;">

Lire la suite sur Le Nouvel Observateur

Pétroplus : les chances de trouver un repreneur "limitées"
Le couperet tombe pour la raffinerie Petroplus
Tout commentaire contraire à la réglementation en vigueur (et notamment tout commentaire à caractère raciste, antisémite ou diffamatoire) pourra donner lieu à la suppression de votre compte Yahoo
Le cas échéant, certains commentaires que vous postez pourront également donner lieu à des poursuites judiciaires à votre encontre.