Orelsan, double-disque de diamant avec "La Fête est finie"

Le rappeur Orelsan dans le clip de
Le rappeur Orelsan dans le clip de

Double consécration pour Orelsan: La Fête est finie, son troisième album, a été sacré ce lundi double-disque de diamant cinq ans après sa sortie. Une certification qui correspond à un million d'albums vendus, prenant en compte les écoutes en streaming et les téléchargements légaux.

Précédé de Perdu d'avance (2009) et Le Chant des sirènes (2011), deux premiers albums qui avaient déjà rencontré le succès, La Fête est finie est sans doute le disque qui a terminé d'installer Orelsan parmi les principaux visages de la jeune scène française.

Porté par le tube Basique, ce troisième album avait immédiatement gagné l'aval de la presse et l'intérêt du public, en étant certifié disque d'or en trois jours et disque de platine en une semaine.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Carton sans cesse renouvelé

Ce succès lui avait valu d'être la star incontestée des Victoires de la musique 2018, dont il était reparti avec les prix de création audiovisuelle, d'artiste masculin de l'année et d'album de musiques urbaines de l'année. Une réédition agrémentée de 11 titres intitulée La Fête est finie: épilogue, dévoilée un an après la version d'origine, avait permis de prolonger la vie du CD.

Et le triomphe ne s'est pas tari au cours des dernières années: Civilisation, son dernier album en date dévoilé fin 2021, s'est imposé comme le carton incontesté de l'an passé.

Après un démarrage record qui lui a permis d'être (comme son prédécesseur) certifié disque de platine en l'espace d'une semaine, il s'est engagé dans une tournée triomphale. Il était de nouveau la star des Victoires 2022 avec 4 récompenses et pourrait de nouveau briller lors des prochaines, où il est nommé dans trois catégories.

Article original publié sur BFMTV.com