Opinion. Démographie : les États-Unis ont besoin d’immigrés

Courrier international (Paris)
·1 min de lecture

Les données du dernier recensement sont formelles : la population américaine a enregistré cette dernière décennie sa croissance la plus faible depuis les années 1930. D’où l’importance pour le pays d’accueillir de nouveaux immigrants, plaide le Washington Post.

“Les données du dernier recensement offrent le meilleur argument qui soit en faveur de l’immigration”, souligne d’emblée le Washington Post. Les États-Unis ont en effet enregistré ces dix dernières années leur croissance démographique la plus faible depuis huit décennies en raison de la baisse conjuguée de la natalité et de l’immigration. Cette “stagnation démographique et l’anémie de la croissance économique qui pourrait en découler menacent la vitalité américaine”, estime le journal.

À lire aussi: Recensement. 331,4 millions d’habitants aux États-Unis

Le quotidien de la capitale fédérale américaine poursuit en expliquant que les données du recensement “font mentir les propos de l’ancien président Donald Trump, qui avait déclaré que le pays était ‘plein’ pour justifier ses assauts contre l’immigration tant légale que clandestine et que les États-Unis avaient atteint les limites de leur capacité d’absorption.”

Biden doit agir

Or, souligne le Washington Post dans son éditorial,

la prospérité de cette nation, son courage, son ambition et son effervescence sont le produit des plus de 100 millions d’immigrants qui sont venus chercher une vie meilleure aux États-Unis depuis leur fondation. Plus de 70 millions d’entre eux sont arrivés entre 1965 et 2015, une ère d’expansion économique sans précédent.”

Et le quotidien de poursuivre : “La part de notre population née à l’étranger se chiffre aujourd’hui à

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :