Opération renaissance fait un flop : la mauvaise opération de M6

Laetitia Reboulleau
·4 min de lecture
© M6
© M6

Le deuxième épisode d'Opération Renaissance, l'émission de Karine Le Marchand suivant le parcours de personnes obèses optant pour la chirurgie bariatrique, a été diffusé ce lundi 18 janvier, et la tendance se confirme. Les audiences sont mauvaises, les retours des téléspectateurs particulièrement négatifs... Une bonne nouvelle pour tous les détracteurs du programme qui se sont largement mobilisés depuis plusieurs semaines.

Tout ça pour ça. Depuis plus de trois ans, M6 et Potiche Prod, la société de production créée par Karine Le Marchand, travaillent sur Opération Renaissance. Le programme a beaucoup fait parler de lui à cause de sa thématique : 10 personnes obèses suivies dans leur parcours de chirurgie bariatrique et leur lutte pour changer de silhouette. Une émission comme on en voit beaucoup aux Etats-Unis, mais qui n'avait pas passé les frontières de la France depuis plusieurs années. En 2021, les régimes extrêmes et les chirurgies destinées à perdre plusieurs dizaines de kilos attirent-ils toujours les téléspectateurs ? Visiblement, la réponse est non.

Des audiences très, très basses

Le 11 janvier dernier, le premier numéro d'Opération Renaissance a été diffusé sur M6, et il semblait avoir tout pour attirer les curieux, du moins sur le papier. Karine Le Marchand – l'une des animatrices préférées des Français – à la présentation, un sujet choc, et qui tombe juste après les fêtes de fin d'année, période à laquelle les régimes sont particulièrement populaires. L'émission avait également fait la Une de l'actualité à cause de son côté voyeuriste, et des accusations de grossophobie à l'encontre du programme, ce qui aurait pu attirer bon nombre de curieux bien décidés à se faire leur propre avis.

Vidéo. Opération renaissance “présente l’obésité comme le pire mal qui puisse arriver à quelqu’un”

Mais le résultat n'a pas vraiment été à la hauteur des attentes de la chaîne : 1,86 million de téléspectateurs pour le premier numéro, et 1,71 million pour le second, diffusé ce lundi 18 janvier. L'émission se classe tout en bas du podium des audiences en prime time, et hier, M6 a même été dépassée par sa petite soeur de la TNT, W9. Un fait suffisamment rare pour être souligné.

Un travail de mobilisation qui a payé

La question qui se pose désormais est la suivante : pourquoi les audiences sont-elles aussi mauvaises ? En règle générale, les émissions de M6 avec Karine Le Marchand sont nettement plus populaires que cela, qu'il s'agisse de L'Amour est dans le Pré ou d'Une Ambition intime. Mais là, avec 3 ans de préparation et d'investissement pour faire des audiences aussi faibles, on peut clairement parler d'échec. Et la forte mobilisation à l'encontre du programme est peut-être en cause.

Vidéo. Daria Marx, militante, parle de la grossophobie.

Depuis plusieurs semaines, le collectif Gras Politique s'est mobilisé pour fournir des ressources démontrant à quel point Opération Renaissance est une émission grossophobe et toxique, potentiellement dangereuse pour les personnes en surpoids, et mettant en scène des pratiques qui ne sont pas dans la norme de ces chirurgies bariatriques. La pétition pour l'annulation de l'émission, lancée par le même collectif, a récolté plus de 27 000 signatures, preuve que le programme est loin d'être encensé.

Une évolution dans les mentalités

Mais peut-être faut-il voir une volonté des téléspectateurs dans les faibles audiences de cette émission. Ces dernières années, les télé-réalités ont perdu en popularité sur les grandes chaînes, et les émissions trop voyeuristes ne sont plus si appréciées du public. Par ailleurs, grâce au mouvement body-posi et au développement de l'inclusivité dans bien des domaines – y compris celui de la mode, des médias ou encore du cinéma – les esprits sont plus ouverts, et les régimes de l'extrême ne passionnent plus les foules, bien décidées à apprendre à aimer leur corps avant de répondre aux injonctions de la société. Une bonne nouvelle pour l'avenir ?

A LIRE AUSSI

> Opération Renaissance : 3 ans de polémiques pour la nouvelle émission de M6

> Peut-on s'habiller éthique quand on dépasse la taille 42 ?

> "On n'a pas votre taille, ici" : peut-on encore faire du shopping en magasin quand on dépasse la taille 44 ?