Douze Polonais morts dans un accident de car en Croatie, une trentaine d'autres blessés

DENIS LOVROVICAFP

L'accident s'est produit sur une autoroute à quelque 60 km au nord de Zagreb.

Douze Polonais ont été tués et une trentaine d'autres blessés samedi dans l'accident d'un autocar dans le nord de la Croatie, probablement des pèlerins catholiques qui se rendaient au sanctuaire de Medjugorje en Bosnie, a annoncé le ministre croate de l'Intérieur. Dans un premier temps, le ministère croate de l'Intérieur avait annoncé sur Twitter la mort de 11 personnes.

"Malheureusement, une personne hospitalisée est décédée entretemps, ce qui veut dire, en ce moment, que douze personnes ont été tuées dans cet accident", a déclaré lors d'une conférence de presse à Varazdin (nord), le ministre de l'Intérieur Davor Bozinovic. Une trentaine de personnes ont été blessées, dont 18 grièvement et ont été transportées vers plusieurs hôpitaux de Zagreb, a précisé pour sa part la directrice des services des urgences croates Maja Grba Bujevic. Seize équipes d'urgence médicale ont été dépêchées sur place, selon la même source. L'accident s'est produit en matinée sur une autoroute à quelque 60 km au nord de Zagreb, alors que l'autobus se dirigeait vers la capitale croate. "Le car a dévié de sa route et a glissé dans le fossé le long de l'autoroute", a expliqué à l'AFP un porte-parole de la police, Matko Muric.

Une responsable du consulat polonais en Croatie, Dagmara Lukovic, a précisé que les passagers étaient des "citoyens polonais". "Selon certains informations, il s'agit d'un groupe qui planifiait de se rendre en pèlerinage à Medjugorje", site d'un sanctuaire marial catholique réputé en Bosnie, a dit le ministre, en ajoutant que leur autocar était immatriculé dans une petite localité près de Varsovie. Le site de Medjugorje est visité chaque année par des centaines de milliers de personnes, dont beaucoup de Polonais. "Nous(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles