Publicité

OM-PSG: Riolo comprend le remplacement de Mbappé (mais reste très remonté contre Luis Enrique)

La dernière visite de Kylian Mbappé au Vélodrome avec le maillot du PSG s’est achevée prématurément, dimanche. Très discret, l’attaquant du PSG a été remplacé à la 65e minute par Gonçalo Ramos lors de la victoire parisienne à Marseille (0-2). Daniel Riolo comprend le choix de Luis Enrique même s’il le juge un peu précoce.

"Il était en train d’être un peu mieux"

"Il (Mbappé) n’était pas en train de faire un match de dingue", a reconnu le journaliste RMC Sport dans l’After Foot, dimanche. "Que ce soit lui ou Dembélé, je pense que Paris pouvait garder un peu de profondeur mais ils n’en ont pas gardé. Mais je comprends le choix, j’imagine qu’il (Luis Enrique) voulait avoir plus de contrôle au milieu et densifier toute cette zone pour garder le ballon. Je comprends le choix mais j’aurais gardé Mbappé encore un peu parce que je sentais qu’à ce moment-là, il était en train d’être un peu mieux. C’était une période où le PSG était pas mal et derrière sa sortie, ça a été la période où le PSG a le plus souffert parce qu’il a fallu se réorganiser. Mais je comprends."

Daniel Riolo a tout de même haussé le ton au sujet de Luis Enrique alors que Florent Gautreau, journaliste de l’After, lui faisait remarquer que les choix forts de l’Espagnol payaient. "On a le droit de discuter un entraîneur? J’ai l’impression que depuis qu’il y a Luis Enrique, on n’a plus le droit. Depuis qu’il vous a mangé le cerveau, on n‘a plus le droit d’en parler. Ses choix sont les bons? De faire jouer Vitinha en 8? De faire jouer Mbappé où il faut?"

"Ma première critique, c’est sa com, foutage de gueule", rappelle Daniel Riolo, très remonté sur ce point depuis de longue semaines. "Deux: ses choix. C’est de tourner en rond pour avoir une meilleure équipe que celle que je décris depuis six mois."

Le traitement de Kylian Mbappé, remplacé en cours de match ou remplaçant au coup d’envoi, ne s’inscrit pas, selon lui, dans une réelle volonté de gestion du technicien espagnol avec la star française. "J’ai lu l’édito de Lizarazu qui est très juste, tous les joueurs disent que c’est bidon, tu n’as pas absolument pas besoin de piquer comme ça. Tu voulais qu’il (Mbappé) lâche tout (après son remplacement à Monaco il y a quelques semaines, NDLR)? Qu’il s’en aille?"

"On a le droit de ne pas se moquer des gens", conclut Daniel Riolo. "Quand il (Luis Enrique) dit: ‘il faut qu’on apprenne à jouer sans lui’, puis qu’avant-hier, il dit: ‘ah non, ce n’est pas sûr qu’il parte’… Mais je croyais que t’étais en train de préparer son départ? Il se fout de ta gueule. Je ne supporte pas quand il arrive et qu’il dit le Barça c’est son club de cœur et qu’il y a quatre ou cinq joueurs qui pourraient jouer au PSG, tu n’as pas besoin d’entendre à ça. S’il avait dit ça à l’OM, ça retournait le stade, c’est une honte. Sa carrière ne montre pas que c’est un génie."

Article original publié sur RMC Sport