Publicité

OM-PSG : Le Paris Saint-Germain remporte le classique de la Ligue 1, Mbappé tire sa révérence frustré

Dimanche 31 mars au soir, peu après l’heure de jeu entre l’OM et le PSG, Kylian Mbappé a été remplacé par son entraîneur. Ce qu’il n’a guère apprécié.
Capture d’écran Prime Vidéo Sports Dimanche 31 mars au soir, peu après l’heure de jeu entre l’OM et le PSG, Kylian Mbappé a été remplacé par son entraîneur. Ce qu’il n’a guère apprécié.

FOOTBALL - C’était sa dernière, et il n’a pas cherché à masquer sa frustration. L’heure de jeu venait d’être dépassée, dimanche 31 mars au soir sur la pelouse du stade Vélodrome, quand Kylian Mbappé a été rappelé sur le banc par son entraîneur, Luis Enrique. Un changement qui n’a pas plu à l’attaquant du Paris Saint-Germain, qui a levé les yeux au ciel en soufflant. Une image qui a pratiquement occulté la victoire parisienne (0-2) dans le « classique » de la Ligue 1 face à l’Olympique de Marseille.

Kylian Mbappé quitte le PSG : les trois points d’interrogation qui demeurent d’ici la fin de saison

Et pour cause : alors que son départ du PSG a été officialisé pour l’été à venir, le meilleur buteur de l’histoire du club de la capitale disputait son dernier match face à l’OM. Une rencontre au cours de laquelle il avait à cœur de briller, mais qu’il a traversée comme une ombre. Jusqu’à être remplacé, donc, comme vous pouvez le voir ci-dessous.

Déjà sifflé quelques jours plus tôt par l’enceinte marseillaise au cours de la rencontre de l’équipe de France contre le Chili, Kylian Mbappé a de nouveau été conspué ce dimanche soir par un stade qui n’avait jamais été aussi garni (plus de 66 000 spectateurs). Et comme avec les Bleus, il n’est pas parvenu à marquer, laissant ses coéquipiers portugais Vitinha et Gonçalo Ramos s’occuper d’inscrire les deux buts du PSG, qui permettent aux Parisiens de garder 12 points d’avance en tête de la Ligue 1.

Comme un symbole, c’est son remplaçant qui marque

D’un point de vue personnel, cette victoire parisienne offre en outre à Mbappé une belle ligne à inscrire à son palmarès : en 16 matches contre l’OM sous le maillot parisien, il n’a jamais perdu et affiche 14 victoires, dix buts inscrits et trois passes décisives délivrées.

Reste qu’à trois jours d’une demi-finale de Coupe de France contre Rennes et à dix du quart de finale aller de Ligue des champions contre le FC Barcelone, son entraîneur avait à cœur de le préserver plutôt qu’à lui permettre de soigner ses statistiques. Une explication qui n’a pas empêché l’attaquant de 25 ans de marquer sa désapprobation, lui qui est rentré directement aux vestiaires après avoir été remplacé, accompagné de son acolyte Ousmane Dembélé, également sorti après avoir raté plusieurs occasions. La rumeur d’une insulte adressée au banc a même circulé chez les journalistes présents au stade, Luis Enrique assurant en conférence de presse n’avoir « rien vu ».

Après le match, « je l’ai vu souriant dans le vestiaire, il était content qu’on ait gagné », a glissé le défenseur Milan Skriniar en zone mixte à propos du Français, qui a partagé sur Instagram une photo de lui de dos et la tête basse avec le brassard de capitaine à la main, sans aucun commentaire.

« C’est la même musique chaque semaine, la même musique… C’est ennuyeux, je suis le manager, je prends des décisions chaque semaine », a répondu Luis Enrique au micro du diffuseur Amazone Prime, interrogé sur ce changement.

Une manière de dire que sportivement, son choix se tenait. Car d’abord aligné sur le côté gauche puis replacé dans l’axe après l’expulsion de Lucas Beraldo, Kylian Mbappé n’aura tenté aucun tir et a touché peu de ballons, surtout en première mi-temps. Le Parisien aura simplement réussi quelques accélérations et dribbles. Comme un symbole, c’est son remplaçant Gonçalo Ramos, en difficulté ces derniers mois, qui a marqué le but du break pour le PSG en toute fin de match. Un signe de plus de la fin d’une ère à Paris.

À voir également sur le HuffPost :

Mbappé : Tout le monde du foot a été interrogé sur son départ du PSG, même ceux qui n’ont rien à voir avec lui

Booba clashe (encore) Kylian Mbappé dans le titre « Abidal » de son nouvel album « Ad Vitam Aeternam »