Publicité

OM-Monaco: les Marseillais gâchent en supériorité numérique, Vitinha loupe la balle de match

Statu quo dans la course à l’Europe. Battu à l'aller (3-2) pour la première du mandat Gattuso, l'OM a cette fois concédé le nul au Vélodrome (2-2) face à l'AS Monaco dans un rendez-vous comptant pour la 19e journée de Ligue 1. Avec ce résultat, Marseille reste à cinq unités de la quatrième place occupée par son adversaire du jour. Il y aura des regrets du côté marseillais, à l'image d'un gros raté de Vitinha (90+4e).

Entreprenant dès le début de match, Monaco a ouvert le score grâce à Wissam Ben Yedder (7e), qui restait sur une série de sept buts lors de ses quatre derniers matchs. L'attaquant a résisté à Bamo Meïté sur un service d'Aleksandr Golovin dans le dos de la défense, avant de parfaitement ajuster une demi-volée pour tromper Pau Lopez.

Marseille s'est saborde avant la pause

La formation d'Adi Hütter a été rapidement handicapée avec un carton rouge infligé à Guillermo Maripan (10e) pour une faute sur Vitinha, un peu excentré sur le côté droit. La décision semble sévère mais l'arbitre a jugé que le Chilien se trouvait en position de dernier défenseur, annihilant une action de but. De quoi forcément changer la tournure de la rencontre.

En supériorité numérique face à une équipe qui a continué à prendre des risques, l'OM a subi de son côté la sortie sur blessure de Jonathan Clauss (34e), remplacé par Emran Soglo. Les Phocéens ont malgré tout pris peu à peu le dessus, égalisant grâce à Pierre-Emerick Aubameyang (38e). Sur une action partie d'un débordement de Luis Henrique, le Gabonais a conclu après un tir de Vitinha ayant trouvé le poteau. L'assistance vidéo a bien validé cette réalisation, d'abord analysée pour une position de hors-jeu.

Avant la pause, Aubameyang a perdu un ballon qui a coûté cher à l'OM. A la récupération à l'entrée de la surface de réparation de son équipe, Maghnes Akliouche s'est trouvé aussi à la finition, servi dans le bon tempo par Ben Yedder (45+4e). Fixé, Leonardo Balerdi n'a pas été irréprochable sur l'action mais les hommes de Gennaro Gattuso n'auraient pas dû se retrouver dans cette situation en trois contre deux. Auteur d'un doublé à l'aller, le joueur de 21 ans a seulement signé son quatrième but de la saison en championnat.

Monaco a terminé à 9 contre 11

Balerdi n'a pas mis beaucoup de temps à se faire pardonner. Le défenseur argentin n'a eu besoin de personne pour égaliser (50e) d'une frappe lointaine et limpide, affichant ensuite toute sa rage. L'OM a continué à pousser, se procurant plusieurs situations, à l'image d'une double tentative de Vitinha (69e). Entré plus tôt en jeu, Soglo est reparti sur le banc (78e), remplacé par Joaquin Correa, après avoir reçu un carton jaune pour une grosse semelle sur Kassoum Ouattara.

En infériorité pendant plus d'une heure vingt, Monaco a donc réussi à tenir un nul qui laisse Marseille à distance. D'autant plus que l'ASM a même terminé à 9 pour un deuxième carton jaune de Denis Zakaria (86e). Les Monégasques ont même eu une situation de trois contre deux dans la foulée, qui n'a rien donné cette fois.

Vitinha a lui mangé la feuille de match dans la dernière minute du temps additionnel (90+4e). Le joueur de 23 ans n'a pas réussi à pousser le ballon au fond des filets alors qu'il était seul face aux cages à la réception d'un centre de Jordan Veretout, repositionné à droite de la défense en fin de rencontre. Dimanche prochain, l'OM retrouvera l'OL, là où l'AS Monaco accueillera Le Havre.

Article original publié sur RMC Sport