Publicité

OM-Monaco: à Marseille, l'ASM s’appuiera sur un Ben Yedder en très grande forme

Genoux au sol et bras levés vers le ciel, Wissam Ben Yedder dédie l’un de ses trois buts à Azzedine Meguellatti, l’entraîneur de ses débuts en professionnel à l’UJA Alfortville. Le capitaine monégasque, auteur d’un triplé samedi dernier à Rodez en Coupe de France (3-1), rend hommage et porte dans le même temps les siens vers les huitièmes de finale de Coupe de France. En concurrence avec Folarin Balogun depuis le début de la saison, l’ancien Toulousain et Sévillan a pris le dessus ces dernières semaines. Et cela malgré une mise en examen pour "viol, tentative de viol et agression sexuelle" qui l’a notamment conduit à passer 48 heures en garde à vue en août dernier. Un contexte extra-sportif qui ne semble pas impacter les performances du numéro 10 monégasque.

“L’un des meilleurs attaquants que j’ai entraîné”, confesse Hütter

Avec désormais 111 buts marqués pour l’ASM, Wissam Ben Yedder peut d’ici la fin de la saison rattraper Lucien Cossou (115 buts), deuxième meilleur buteur monégasque, derrière l'indétrônable Delio Onnis et ses 223 buts.

Une efficacité qui suscite l’admiration d’Adi Hütter: “C'est toujours la même histoire avec Wissam. On est très heureux avec lui. Sept buts sur les quatre derniers matchs! Tout le monde sait que c’est un finisseur. Il sait où se trouve le but. Avec le pied droit, le gauche, la tête, il peut toujours marquer. C’est l’un des meilleurs attaquants que j’ai entraîné.” Un attaquant pourtant régulièrement mis en concurrence mais qui parvient toujours à tirer son épingle du jeu.

Balogun incertain face à Marseille

Arrivé l’été dernier contre 30 millions d'euros (et 10 de bonus), Folarin Balogun peine à s'imposer sur le Rocher avec seulement 4 buts en 17 rencontres. L’attaquant américain est d’ailleurs incertain pour le déplacement au Vélodrome ce samedi. “Sur le deuxième but, sur lequel il a contribué, il est tombé sur son épaule, a reconnu l'entraîneur autrichien. Elle est encore douloureuse et aujourd’hui (vendredi) il s'entraîne en salle.”

L’occasion une nouvelle fois de briller pour Wissam Ben Yedder, auteur de 13 buts en 19 apparitions. Son coéquipier Youssouf Fofana n’est pas surpris de sa réussite actuelle : “Il a continué à travailler malgré son peu de temps de jeu en première partie de saison. On peut le voir sur le match contre Montpellier, il rentre il marque, c'est Wissam! C'est un joueur déterminé qui ne perd pas son objectif de vue. Il n’y a qu’une seule définition: c'est clinique. Il ne s'arrête pas.”

Son aventure avec l’AS Monaco se termine

Si sur les terrains tout se passe bien pour le capitaine monégasque, sa situation reste délicate en Principauté. À six mois de la fin de son contrat, son aventure monégasque est sur le point de s’achever. Une prolongation n’est pas à l’ordre du jour et les déboires extra-sportifs de l’attaquant de 33 ans n’arrangent pas son cas. Plus gros salaire du vestiaire et de loin (650 000 brut mensuels), le discret Wissam Ben Yedder s’apprête à quitter le club qu’il a rejoint à l’été 2019, contre 40 millions d’euros, en provenance du Séville FC. Un départ dès cet hiver n’est pas prévu. Il lui reste donc quelques mois pour espérer soulever un premier trophée avec l’ASM.

Article original publié sur RMC Sport