Publicité

OL-PSG: pourquoi les Marseillais seront les premiers supporteurs de Paris en finale de Coupe de France

Cela fait trois soirs que les supporteurs marseillais ne passent pas un bon moment devant leur télévision. Après la défaite survenue dans le Classique dimanche en Ligue 1 (2-0), les fans olympiens ont assisté, impuissants, aux qualifications de l’OL (3-0 contre Valenciennes, mardi) puis du PSG (1-0 face à Rennes, mercredi) en finale de la Coupe de France.

Alors qu’ils ont été battus par le Stade rennais dès les 16es de finale (1-1, 9 tab. à 8 le 21 janvier), cette édition 2023-2024 de la Coupe de France sera donc pénible jusqu’au bout pour les Marseillais: avec la qualification des Lyonnais et des Parisiens, ce sont deux deux de leurs plus gros rivaux qui se disputeront le titre le 25 mai prochain sur la pelouse du stade Pierre-Mauroy de Lille. La double peine.

Dans environ un mois et demi, une bonne partie des Marseillais pencheront toutefois du côté parisien. Car la saison des hommes de Jean-Louis Gasset pourrait bien se jouer (en partie) sur ce duel OL-PSG. A sept matchs de la fin du championnat, l’OM est septième de Ligue 1 et chasse toujours la sixième place, qualificative pour les barrages de Ligue Europa Conférence. Le club phocéen est actuellement à trois points de cette sixième place, occupée par Lens. Il reste également sous la menace de Rennes et de Reims, qui comptent le même nombre de points, voire même de Lyon, 10e à quatre unités. La cinquième place (occupée par Nice), qui permet de se qualifier pour la phase de groupes de Ligue Europa, est quant à elle à quatre points de l’OM.

Le PSG pourrait rendre un sacré service à l'OM dans la course à l'Europe

Pour l’OM, cette course à une qualification en Coupe d’Europe, que l’on sait primordiale dans les comptes de n’importe quel club, est donc plus qu’incertaine. Mais en soulevant la Coupe de France le 25 mai prochain, Kylian Mbappé et ses coéquipiers pourraient rendre un sacré service aux Marseillais.

Largement en tête de Ligue 1, les Parisiens sont assurés d’être européens à la fin de la saison. Normalement, un sacre en Coupe de France permet de se qualifier en Ligue Europa. Si le PSG l’emporte contre l’OL, ce sésame pour la C3 reviendrait ainsi au sixième de Ligue 1… et permettrait ainsi au septième de se qualifier pour les barrages de Ligue Europa Conférence. Une belle cartouche en plus pour tous les clubs - l’OM en tête - engagés dans cette course à l’Europe qui s’annonce complètement folle.

Une victoire du PSG, moins pénible à encaisser pour les supporteurs?

Sportivement, les Marseillais ont donc tout intérêt à voir le PSG battre l’OL. Mais un autre argument, bien plus subjectif - et qui ne mettra donc pas tout le monde d’accord, par définition - peut également être brandi. Pour certains supporteurs, le sentiment de voir le PSG s’offrir un nouveau trophée serait moins désagréable que de voir les Lyonnais sauver leur saison avec un titre.

Sportivement, le club de la capitale ne joue plus dans la même cour que l’OM depuis plus de dix ans et le rachat du PSG par QSI. À l’inverse, les Lyonnais évoluent dans la même sphère que les Marseillais. Depuis de nombreuses années, les deux clubs se tirent la bourre, que ce soit dans les hauts... comme dans les (très) bas, à l’image de cette saison 2023-2024 chaotique pour les deux Olympiques. Depuis août dernier, huit coachs différents sont passés sur les bancs des deux équipes (Laurent Blanc, Jean-François Vulliez, Fabio Grosso et Pierre Sage côté lyonnais, Marcelino, Jacques Abardonado, Gennaro Gattuso et Jean-Louis Gasset côté marseillais).

En décembre, les statistiques condamnaient l’OL à la relégation en Ligue 2. Pendant longtemps, voir leurs rivaux lyonnais empêtrés dans une crise sportive encore plus profonde qu’eux a donc été l’un des tout petits motifs de satisfaction pour les fans marseillais. En cas de titre en Coupe de France fin mai, cette bouée de secours n’existera plus.

Article original publié sur RMC Sport